Centrafrique : trois leaders religieux reçoivent le Prix américain « Search for common ground » pour la paix

Jeudi 20 Novembre 2014 - 12:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’Archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, l’Imam Omar Kobine Layama, président de la communauté islamique centrafricaine et le pasteur Nicolas Grékoyamé, président de l’Alliance des églises protestantes de Centrafrique, lauréats du prix américain « Search for common ground », viennent de rentrer au pays.

C’est pour la première fois que des personnalités religieuses centrafricaines reçoivent une telle distinction aux Etats-Unis d’Amérique. Ils ont été primés pour avoir initié le mois dernier, une plateforme interconfessionnelle pour la paix et la cohésion sociale afin de contribuer au retour au vivre ensemble entre Centrafricains.

L’Archevêque Dieudonné Nzapalainga, en prenant la parole au nom de la plateforme, a expliqué le bien-fondé de leur lutte, et a dédié cette distinction internationale aux victimes des violences survenues en RCA.

 « Cette distinction représente le sacrifice et le sang versé des Centrafricains. La lutte que nous avons menée, c’est pour qu’il y ait la cohésion sociale, le dialogue, la fraternité. Nous avons commencé, dès la première heure de cette crise à dire haut et fort que les chrétiens et les musulmans devraient se mettre ensemble pour construire ce pays.», a déclaré Mgr Nzapalainga dès son retour des Etats- Unis.

Selon le prélat, l’on pouvait éviter les pertes en vie humaine que cette crise a occasionnées: « Le sentiment que je ressens est mélangé. C’est à la fois la tristesse en ce sens que lorsque je regarde dans le rétroviseur, mes frères et sœurs dont j’ai vu de mes propres yeux les corps au bord du fleuve Oubangui, le long des routes(…) je me dis qu’on aurait pu faire économie de toutes ces vies. Alors, ils sont partis et nous pensons que leur sang versé pourrait permettre à ce qu’il y ait unité en République centrafricaine.», a regretté Dieudonné Nzapalainga.

L’Imam Omar Kobine Layama, a quant à lui relevé que le Prix reçu est un encouragement certes, mais il est également « un chemin qui est ouvert à la plateforme (des religieux) pour pouvoir étendre ses expériences aux autres leaders, à travers le monde qui sont souvent indifférents lorsqu’il y a des crises dans leur pays

Le Prix « Search for common ground » pour la paix, est décerné aux Etats-Unis pour récompenser des hommes et des femmes qui militent pour la paix, la cohésion sociale et d’autres turpitudes dans leur communauté respective.

Rappelons que le trio Nzapalainga-Kobine-Grékoyamé, a été déjà primé parmi les « cent personnalités les plus influentes au monde » par le journal américain The Times. Ces trois hommes de Dieu ont joué un rôle important dès le début de la crise qui secoue la RCA. Ils ont été aux côtés des victimes des violences, en appelant au pardon et à la réconciliation.

Fiacre Komb (stagiaire)