Centre national de l’Institut international du théâtre : le bureau de coordination Brazzaville installé

Mardi 21 Janvier 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Centre national de l’Institut international du théâtre(IIT), section Brazzaville, a tenu, le 18 janvier, dans la salle de conférence du ministère de la Culture et des Arts, son assemblée générale locale au cours de laquelle Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah, president du bureau exécutif congolais de l’IIT, a parlé des avantages que les adhérents bénéficient de cet institut.  

 Sept points ont été à l’ordre du jour parmi lesquels la vulgarisation des statuts et du règlement intérieur du centre du Congo de l’IIT, et l’élection des membres du bureau de coordination de Brazzaville. L’Institut international du théâtre est la plus grande organisation mondiale dans les arts de la scène, il a pour partenaire officiel l’Unesco.

Cet institut a vu le jour en 1948 sous l’égide de l’Unesco et d’experts du théâtre et de la danse. La République du Congo est devenue membre depuis l’an 2000, en créant le centre national de l’IIT.

Ce centre a pour but d’encourager les échanges internationaux dans le domaine de la connaissance et de la pratique des arts de la scène sous toutes leurs formes afin de renforcer la paix et l’amitié entre les peuples, d’approfondir la compréhension mutuelle, d'élargir la coopération créative entre tous les gens des arts de la scène.

Le centre de la République du Congo de l’Institut international du théâtre est le démembrement national de l’Institut international du théâtre à l’échelle mondiale qui promeut les objectifs de l’Unesco en matière des arts de la scène dont le siège se trouve à Pointe-Noire. Toutefois sur décision de l’assemblée générale, il peut être transféré dans une autre ville de la République du Congo.    

Il a été créé pour fédérer tous les artistes des arts de la scène travaillant séparément. « Nous devons travailler en synergie pour plus de force, nous regrouper en une seule association. L’avantage que nous avons dans cette association est que nous sommes reliés à d’autres centres qui existent à travers le monde. », a indiqué Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah, president du bureau exécutif congolais de l’IIT.

Et de poursuivre « En nous regroupant et en parlant le même langage nous unissons nos forces, nous fédérons comme le stipule la devise de notre centre, solidarité, travail et excellence. Nous avons beaucoup à gagner en étant ensemble, regroupons-nous au sein de l’Institut international du théâtre pour découvrir d’autres horizons. », a-t-il signifié.

Il  a invité les différents artistes, notamment, les comédiens, slameurs, photographes, danseurs à adhérer  au Centre national de l’IIT pour bénéficier de certains avantages .  Pour lui, seuls les membres ont droit aux avantages. Ils bénéficient de bourses à l’étranger, les formations sur place ainsi que les participations aux festivals internationaux. « J’ai participé en août 2019 dans la capitale de la Suède, à Stockholm à un festival grâce à l’Institut international du théâtre. », a-t-il dit.

 Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah a aussi parlé des statuts et du règlement interieur qui  ont été adoptés en août 2019, lors de l’assemblée générale, à  Pointe –Noire.  Le centre national  de l’IIT œuvre au développement des arts de la scène au Congo, en Afrique et dans le reste du monde.

Un bureau de coordination, section Brazzaville de l’IIT, a été mis en place, composé de :  Costode Régis, élu au poste de coordonnateur ; Géraldine Massamouna est vice -coordonnatrice ; Lemy Barthelemy Bantsimba est élu secrétaire général ; Anicet Etomba occupe le poste de secrétaire adjoint, Razia Mahoumi est trésorière générale, Gracianne Mbouala Massy, trésorière générale adjoint.

 Le president a invité les élus  au travail  : « Vous êtes nos interlocuteurs, vous devez vous attelez à travailler, fédérer, rassembler, vous devez êtes ouverts, allez vers les autres artistes, soyez des ambassadeurs.  Nous comptons sur vous. Travaillons main dans la main. Telle est notre devise : solidarité, travail, excellence », a exhorté Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah.  

Le centre national de l’institut international du théâtre organisera du 25 au 29 mars 2020, à Brazzaville et à Pointe-Noire, la troisième édition du festival international du théâtre et des arts de la scène (Fitas) sur le thème : « Théâtre, outil pour la correction des mœurs dociles ».

L’IIT organise tous les deux ans un congrès mondial. 

Rosalie Bindika

Légendes et crédits photo : 

Photos : les membres du bureau de coordination de Brazzaville élus ; photo de famille

Notification: 

Non