Championnat national d’élite direct Ligue 1 : la compétition reprendra ses droits le 28 septembre

Mercredi 21 Août 2019 - 18:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La phase aller  du championnat d’élite débutera le 28 septembre, a précisé la Fédération congolaise de football (Fécofoot) dans une circulaire qu’elle a adressée aux secrétaires généraux des clubs.

La Fécofoot a expliqué que  cette compétition se jouera en une poule unique avec des matches en aller et retour sans prolongation. Les bases de la nouvelle saison sportive ont  été posées au terme de la  finale de la Coupe du Congo, laquelle avait définitivement mis un terme à la saison 2018-2019 puis lancé en même temps la nouvelle  qui s’étendra jusqu’au 15 août 2020, a-t-on appris du chronogramme de la saison sportive 2019-2020.

La particularité de la nouvelle saison est l’entrée en vigueur dès le 1er octobre 2019 du nouveau système Domestic Transfer Matching système  (DTMS) autrement dit système de régulation des transferts nationaux.  « Selon les instructions de la Fifa, il sera obligatoire pour toutes les compétitions. Les secrétaires généraux des clubs  de ligue 2 et  des ligues départementales seront formés sur l’enregistrement des joueurs dans leurs localités respectives sur le système DTMS entre le 1er et le 15 octobre de l’année en cours. »

La période des transferts a déjà débuté depuis le 14 août. Elle s’étendra jusqu’au 7 novembre 2019. Selon la Fécofoot, toutes les formalités de mutation des joueurs (prêts ou transferts) doivent s’effectuer au cours de cette période sur le système DTMS. « Il sied de signaler qu’un joueur a un statut, soit qu’il soit professionnel c’est-à-dire dire signataire d’un contrat avec un club homologué par la Fécofoot, soit il est amateur c’est-à-dire n’est pas signataire d’un contrat avec un club. » L’organe qui gère le football national rappelle par ailleurs qu’ « un joueur qui n’a pas signé un contrat avec un club est libre à la fin de la saison, selon l’article 20 du règlement du championnat », a souligné  la Fécofoot avant d’ajouter qu’un club ne peut céder plus de cinq joueurs à un même club.

La circulaire a cependant retenu la période du 14 août au 5 novembre pour la première phase d’enregistrement des joueurs. La phase intermédiaire qui interviendra du 15 décembre au 14 janvier 2020 verra les clubs être frappés d’une amende de 50 000 Fcfa par licence. La dernière  qui sera ouverte dès le début de la phase retour, sera exclusivement reservés  aux clubs qui ont encore des places disponibles  sur leur liste mais aussi en cas de décès  d’un joueur enregistré ou encore d’une blessure grave  du gardien de but constaté par la commission médicale de la Lina foot ou de la Fécofoot sans oublier celle de joueur de champ enregistré en équipe nationale. « Ce cas de blessure est constaté et apprécié par le médecin de l’équipe nationale. »

 La note rappelle aussi que chaque équipe présente une liste de trente joueurs à qualifier dont cinq  de nationalité étrangère. « En conformité avec le règlement du championnat, ne seront enregistrés à la Ligue nationale de football (Linafoot) que les joueurs identifiés dans la base de données DTMS, venant d’un autre club de la Linafoot muni d’un certificat national de transfert électronique, venant d’une association étrangère muni d’un certificat international de transfert électronique et joueur appartenant à un quelconque club pour lequel la licence n’a pas été renouvelée au cours de la saison 2019-2020 », peut- on lire dans la circulaire

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

le siège de la Fécofoot/Adiac

Notification: 

Non