Championnat national d’élite direct Ligue 1 : la lutte pour le maintien, ultime vérité à la reprise

Mardi 28 Avril 2020 - 16:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Suspendue à cause  de la pandemie du Covid-19, la  compétition  attendra la reprise  pour  livrer tout son verdict.

La date de la reprise du championnat national d'élite direct Ligue 1 n’est pas encore connue. La Fédération congolaise de football a décidé au cours de sa réunion du comité exécutif le 24 avril de proroger la période de suspension de ses compétitions. Mais, ce qui est sûr, l’AS Otoho avec ses 56 points en 22 journées, est mathématiquement championne du Congo.  Même si elle venait de perdre ses quatre matches qui lui restent, aucun de ses concurrents ne peut ni la rattraper, ni la devancer. Si le titre semble être plié, la ligue 1 congolaise n’a pas encore rendu tout son verdict.

Après la reprise, treize des quatorze formations vont se battre pour améliorer les positions qu’elles ont occupées pendant cette longue trêve. Ce qui rendrait d’ailleurs cette compétition plus attrayante, sera  la lutte pour le maintien.  Le nouveau règlement du championnat national Ligue 1 a été conçu pour éviter les dérapages constatés lors des saisons 2013-2014 et 2014-2015, pendant lesquelles les championnats s’étaient arrêtés après la phase aller.  Au cours des  saisons précitées, aucune équipe n’était descendue. Et le nombre d’équipes était passé de 16 en 2014 à 20 en 2016 avant de revenir à 14 en 2018. Cette fois-ci, même en cas d’arrêt définitif de la compétition, l’article 24 du règlement, rattrapera les équipes mal classées.

« Le nombre d’équipes du championnat national d’élite direct Ligue 1(…) est fixé à quatorze. A l’issue du championnat 2019-2020, la dernière équipe sera reléguée en division inférieure et l’avant dernière équipe jouera les matches en aller et retour avec la deuxième équipe de la Ligue 2 », précise le règlement. « L’arrêt du championnat, pour quelque cause que ce soit, ne saurait être évoqué pour la remise en cause de l’alinéa précédent. Dans ces conditions, le classement à la date de l’interruption de la compétition, seul comptera pour l’engagement à la Ligue des champions de la CAF et la relégation en division inférieure », indique le même article 24.

A l’arrêt de la compétition justement, Tongo football club était la lanterne rouge de la compétition et relégable avec onze points. L'avenir de cette équipe en Ligue 1 ne se tient que sur un fil de rasoir. Pour prétendre disputer au moins les barrages, il lui faut gagner tous les quatre matches et souhaiter que l’une des équipes qui se place devant elle (AS Cheminots, Racing club de Brazzaville, Nico-Nicoyé) perde toutes ses quatre rencontres.  Les résultats des confrontations directes ne détermineront le classement qu'en cas d'égalité.

Depuis le début du championnat, Tongo FC n’a gagné qu’une seule rencontre contre le  Cara lors de la 21e journée. Sa bataille pour le maintien devrait débuter lors des deux rencontres face aux concurrents directs notamment la réception de l’AS Cheminots dans le cadre de la 23e journée avant d’affronter RCB pour le compte de la 24e journée.  Il bouclera sa saison en affrontant respectivement Patronage Sainte-Anne et l’AS Otoho. Un calendrier qui paraît plus compliqué pour cette formation, obligée à faire un sans-faute alors que ses concurrents directs n’ont besoin que d’une victoire sur les quatre rencontres pour s’assurer au moins d’une place de barragiste. Etre barragiste, ne garantit par ailleurs pas le maintien à l’élite. C’est pour cette raison que les équipes ayant échappé à une relégation directe comme AC Léopards,  V Club Mokanda  et  Interclub, doivent hausser leur niveau à la reprise pour ne pas se retrouver en position de barragiste. Car dans ce match en aller et retour, tout peut se passer.

Le classement après l’arrêt

1-AS Otoho (56 points+34) ; 2-Diables noirs (42 points+12) ; 3-JST (41 points+19) ; 4-FC Kondzo (37 points+6) ; 5-Cara (34 points+2) ; 6-Etoile du Congo  (30 points-2) ; 7-Patronage Sainte-Anne (28 points+1) ; 8-AC Léopards de Dolisie 26 points-11), 9- V Club Mokanda (26 points-8) ; 10-Interclub ( points-4) ; 11-Nico-Nicoyé (22 points-5) ; 12- RCB (21 points-17) ; 13-AS Cheminots (20 points-10) ; 14-Tongo (11 points-23).

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

un match du championnat national/

Notification: 

Non