Championnat national d’élite direct Ligue 1 : le RCB sauve sa peau

Mardi 19 Mai 2020 - 13:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’arrêt du championnat après la 22e journée a fait le bonheur du nouveau promu. Le Racing club de Brazzaville (RCB) a assuré l’essentiel en se maintenant en Ligue 1 la saison prochaine sans pourtant passer par les barrages.

C’est une mission accomplie en se référant à l’article 24 du règlement de la compétition. C’est le classement à la date de l’interruption du championnat qui a été pris en compte. Pour sa première saison, le RCB, douzième avec vingt et un points au terme de la 22e journée, a assuré son maintien à l’élite. Cette formation ne doit pas sa place non seulement grâce à l’arrêt de la compétition, mais aussi par sa brillante victoire 3-0 sur la Jeunesse sportive de Talangaï en match comptant pour la 22e journée.

Sans pourtant savoir qu’ils jouaient le match de leur survie, Charles Atipo Kondé à la 23eminute et Joël Maniche Nkouka auteur d’un doublé à  (45e minute+1 puis ) 75e minute ont évité à leur équipe de se retrouver barragiste. Sur le plan comptable, le parcours du RCB pour sa première saison à l’élite n’est pas éloquent. En vingt-deux matches disputés, l’équipe n’a gagné que six matchs contre trois nuls et quatorze défaites.  

C’est une équipe qui a su rebondir au moment où l’on n’y attendait pas comme en témoigne sa victoire 4-1 à Brazzaville sur l’AC Léopards de Dolisie ajoutée à cela les courts succès 1-0 à Brazzaville contre V Club Mokanda et un autre à Pointe-Noire sur Nico-Nicoyé sur le score identique. Avant de battre la JST, le RCB a eu raison d’Interclub 0-1 puis a dominé son concurrent direct Tongo FC 3-1 au match aller. Les trois matches nuls sont deux contre Patronage Sainte-Anne (0-0 et 1-1) plus celui contre les Diables noirs lors de la première journée ont bonifié le parcours de cette jeune équipe en Ligue 1. 

Sans démériter, le RCB a perdu d’autres rencontres par le manque d’expérience. Sa courte défaite contre l’Etoile du Congo au match aller 0-1 et celle contre les Diables noirs au match retour sur le même score en sont une parfaite illustration.  

Cette équipe a aussi compris les leçons du haut niveau. Elle s’est inclinée 1-4 et 0-2 face à l’AS Otoho. L’Etoile du Congo lui a infligé une défaite de 0-3 au retour tout comme la JST (1-3) au match aller. Le RCB a subi deux revers face à l’AS Cheminots sur le même score de 0-2, deux autres devant le FC Kondzo (0-1 et 1-2) . Il s’est incliné tour à tour contre  le Cara (0-2), face à l’Interclub (1-2), devant les Léopards à Dolisie (2-3). Le RCB a même réussi à placer l’un de ses joueurs parmi les meilleurs buteurs de la saison. Jacques Anthony Eboké est le troisième meilleur buteur avec  huit réalisations derrière Wunda Ngana de la JST (14 buts) et Ismaël Ankobo de Cara (10 buts).

Après avoir assuré son maintien, le plus dur commence par le RCB. Il faut s’inscrire dans la durée. Beaucoup d’équipes qui avaient réussi à se maintenir en Ligue 1 la première saison de leur montée ont fini par perdre l’équilibre les saisons d’après. La Jeunesse sportive de Poto-Poto et les Jeunes fauves sont parmi les clubs cités.

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Le Racing club de Brazzaville/Adiac

Notification: 

Non