Championnat national d’élite direct Ligue 1 : Tongo FC une descente en Ligue 2 difficile à digérer

Mercredi 20 Mai 2020 - 14:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une victoire contre huit matches nuls et treize défaites pour un total de onze points, Tongo football club (TFC) a, au regard de ce faible bilan, grillé  sa précieuse carte qui lui a maintenu en Ligue 1 pendant huit saisons consécutives.

Tongo FC va jouer la saison prochaine en Ligue 2, a décidé l’article 24 du règlement de la compétition.  Le club paie ainsi le prix de ses nombreuses contre-performances lors de la saison qui a été brutalement interrompue à cause de la pandémie du coronavirus.  Le TFC n’a pas présenté un bilan à la hauteur de ses ambitions. En vingt-deux journées, le TFC n’a connu le succès qu’une seule fois.  Il s’est imposé face au Club athlétique renaissance aiglons (Cara) 1-0 dans le cadre de la 21e journée.  Dans la foulée, l’équipe n’a pas pu  maintenir sa flamme puisque lors de la prochaine journée, le club est replongé dans le doute en s’inclinant à Pointe-Noire devant V Club Mokanda 0-1. C’était une défaite de trop pour une équipe qui ambitionnait au moins de disputer les barrages.  

Le football est parfois cruel car dans certaines rencontres Tongo FC a livré des rencontres de qualité sans réussir à s’imposer.  Les Diables noirs ont peiné pour sortir victorieux lors de ses deux rencontres face au TFC. Lors de la 8e journée, les Diablotins menés 0-1 ont dû batailler fort pour égaliser et marquer le but de la victoire (2-1). Au cours de la 19e journée, Tongo a répondu deux fois aux Diables noirs avant de s’incliner 2-3. L’Etoile du Congo non plus n’a eu des matches faciles face à cette équipe. Elle a remporté la manche aller 2-1 dans les ultimes minutes de la rencontre avant de réaliser le même résultat lors de la manche  retour en renversant cette fois-ci la vapeur. Même l’AS Otoho, championne en titre a rencontré de la résistance aux stades Alphonse-Massamba-Débat et  Marien-Ngouabi d’Owando. Elle s’est imposée difficilement 1-0 lors des 13e et  14e journées.  

Le Cara s’était imposé 1-0 devant Tongo FC lors de la première journée, même score face à V Club Mokanda au stade Alphonse-Massamba-Débat. Cette équipe donnait l’impression de choisir elle-même des matches. Car lors des matches à sa portée, elle subissait  des lourdes défaites comme en témoigne celles  de 0-4 enregistrée à Brazzaville face à Nico- Nicoyé, un concurrent direct lors de la 12e journée, 1-3 devant le Racing club de Brazzaville et  0-3 face au FC Kondzo. La Jeunesse sportive de Talangaï est la seule équipe du « Big four » pour lui avoir infligé une lourde défaite  0-3 respectivement lors des 10e  et 17e journées.

La voiture de Tongo, qui roulait au ralenti, a amélioré ses compteurs à points par quelques matches nuls. Tongo FC a fait jeu égal avec Patronage Sainte-Anne (0-0), AC Léopards (1-1 à l’aller comme au retour), Interclub (0-0 à l’aller et au retour) AS Cheminots (0-0), Nico-Nicoyé (0-0).

Le TFC a occupé, au terme de la saison, la dernière place alors que lors des saisons précédentes il a respectivement occupé la sixième place en 2019, la dixième en 2018 et 2013,  la neuvième en 2017, la quatorzième sur vingt  équipes en 2016,  la septième  en 2015, la onzième en 2014.   

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Tongo FC paie le prix de ses contre-performances/Adiac

Notification: 

Non