Close-combat : la discipline s’implante dans la Bouenza

Mardi 23 Avril 2019 - 17:31

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le premier vice-président de l’Association congolaise de close-combat, Alain Chabert Madzou, a installé, dans leurs fonctions, les nouveaux membres de la section départementale de la Bouenza.

Le bureau est composé de quinze  membres élus lors de l’assemblée générale constitutive de la section départementale du close-combat ldans la Bouenza. Au cours de celle-ci, Yvon Moussouami a été élu président. Il sera accompagné dans l’exécution de ses missions par  Donald Drian Bonzi, premier vice-président, Gabriel Moukoko, deuxième vice-président, Roch Moutete, secrétaire général et Damba Massonini, secrétaire général adjoint.

Christian Bouloungui, Paul Ngouari, Eudes Franck Ngandzoua Miambanzila et Jérémie Ngouma Nzihou sont respectivement trésorier général, trésorier général adjoint, instructeur principal en charge des finances et instructeur principal. Guenadi Songo occupe le poste de porte-parole.  Oberna Kouangou, Jean Jacques Ndinga, Gilbert Missengue et Herold Mazikou sont les membres. Ont été élus  membres du commissariat aux comptes  Georges Kibamba et Christ Mabiala.

Ce bureau a pour missions, entre autres, le lancement  de la procédure de création du club Cercle sportif  lumière, l’acquisition des équipements sportifs, les préparatifs puis la participation avec succès, en juillet prochain à Brazzaville, au trentième anniversaire de la pratique du close-combat au Congo.

L’activité qui s’est déroulée dans la localité de Bouansa s’inscrit dans le cadre de l’application du programme d’activités de l’Association congolaise de close-combat, saison sportive 2018-2019. Une démonstration de quelques rudiments techniques de ce sport, précédée de l’aïkido, du kung-fu et du karaté ont lié l’utile à l’agréable.

Notons que cette élection vise la poursuite de la dynamique de vulgariser la discipline dans les différentes localités du pays. Elle répond également aux critères du ministère des Sports et de l’éducation physique qui demandent aux ligues d’avoir des représentants partout au Congo.

Rude Ngoma (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

Une démonstration du close-combat/Adiac

Notification: 

Non