Commémoration : Bienvenu Hondolo rend hommage à Jacques Mouanda Mpassi

Jeudi 6 Décembre 2018 - 15:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de la fondation Jacques-Mouanda-Mpassi et  membre du bureau politique du parti Club 2002 PUR a déposé le 5 décembre,  à Pointe-Noire, une gerbe de fleurs devant la photo de l'illustre disparu.

 

La cérémonie s'est déroulée en présence des  membres de la fondation Jacques-Mouanda-Mpassi et de quelques parents du disparu. Expliquant la portée de son geste, Bienvenu Hondolo a rappelé  que Jacques Mouanda Mpassi fut l’un des membres cofondateurs du Club 2002 PUR. Et en sa qualité de député,  il s’était fait distinguer à l’Assemblée nationale par la pertinence de ses interventions. « Il est décédé le 5 décembre 2009, il y a aujourd’hui neuf ans. Ainsi, l’ambition principale de la fondation consiste à promouvoir et perpétrer ses idées. Au-delà de son combat, l’illustre disparu a donné la preuve d’un homme constant, équilibré, qui savait ce qu’il voulait et pourquoi il le voulait. Il avait toujours réalisé que la population qui avait porté son choix sur sa modeste personne attendait de lui une chose, notamment une meilleure représentation auprès des pouvoirs publics et la défense de ses intérêts », a-t-il indiqué.

Bienvenu Hondolo a, en outre, signifié qu’il est aussi le petit-fils de Jacques Mouanda Mpassi  qui fut lui même issu de la grande famille Kibaka, à Nkayi, dans le département de la Bouenza. « Sa personnalité, son amour et sa sensibilité  à l’égard des autres  ont vraiment marqué les membres de cette fondation et aussi d’autres personnes qui l’ont connu. Au plan national, les Congolais se souviendront aussi longtemps que possible de sa volubilité et de sa hargne quand il dénonçait, avec la dernière énergie, quelques antivaleurs, à savoir le gaspillage des deniers publics, l’autoritarisme, le clientélisme et autres. À travers la dénonciation de ces antivaleurs, il  invitait donc chaque compatriote à mesurer le risque qu’encourait le pays », a-t-il dit.

En plus de la gerbe de fleurs déposée, cette commémoration a été aussi marquée par une messe d’action de grâces en mémoire de l’illustre disparu.

 

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

Bienvenu Hondolo déposant la gerbe de fleurs devant la photo de Jacques Mouanda Mpassi / Adiac

Notification: 

Non