Concert de Fally Ipupa : la préfecture de Paris délimite un périmètre d’accès

Jeudi 27 Février 2020 - 17:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’arrêté 2020-00177 rendu public par le cabinet du préfet, le 26 février, a interdit les rassemblements revendicatifs annoncés, déclarés ou projetés pour ce vendredi 28 février en lien avec le show d'El Maravillosso à l’AccorHotels Arena.

 

Fally Ipupa en concert à ParisTous les contrevenants à la décision du préfet de police seront passibles de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 7500 euros. Quant à la « mesure instituant un périmètre au sein duquel des rassemblements revendicatifs présentant des risques de troubles à l’ordre public sont interdits », fait-on savoir, a pour but « de prévenir les risques de désordres et les atteintes à la sécurité des personnes et des biens ». Ce qui est de l’avis de l’autorité de police de la capitale française à tenir pour « des mesures adaptées, nécessaires et proportionnées ».

Au vu de tous les remous que suscite depuis un bon moment la tenue du concert au sein de la diaspora congolaise, les manifestants ont dès lors la ferme interdiction de s’aventurer dans les environs du lieu du concert. Tous les rassemblements revendicatifs en lien avec l’événement attendu par les mélomanes et nombreux fans de Fally Ipupa à Paris ne pourront pas se faire dans le périmètre délimité par dix voies. Selon l’article 1 de l’arrêté, les manifestants sont donc tenus de ne pas mettre les pieds aux endroits ci-après : rue Villiot, rue de Bercy, Place du Bataillon du Pacifique, Boulevard de Bercy, rue Corbineau, rue de Pommard, rue Joseph Kessel, quai de Bercy, pont de Bercy, jusqu’au quai d’Austerlitz non inclus et quai de la Rapée.

Signé à deux jours du concert par le préfet de Paris, Didier Lallement, l’arrêté rendu public à cette même date a, dans son article 2, mentionné toutes les autorités de la ville chargées de le faire respecter. Il stipule à cet effet que « Le préfet, directeur de cabinet, le directeur de l’ordre public et de la circulation et la directrice de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté ». Par ailleurs, il souligne qu’il « sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de police, communiqué au procureur de la République de Paris ». Du reste, le document sera aussi « consultable sur le site de la préfecture de police www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr ».

 

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Fally Ipupa en concert à Paris

Notification: 

Non