Coopération : le mini-sommet de Goma reporté sine die

Samedi 19 Septembre 2020 - 15:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La ministre des Affaires étrangères de la RDC justifie ce report par des raisons liées à la pandémie du coronavirus.

 

Cette rencontre initialement prévue le 20 septembre 2020, à Goma, dans le Nord-Kivu, à laquelle devraient prendre part des chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région, a été reportée pour une date non encore indiquée. Mais, dans un communiqué du 18 septembre annonçant ce report, la ministre en charge des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, indique que « le format et la date convenus seront communiqués dans les prochains jours ».

Aussi, la ministre congolaise fait savoir que ce report a été motivé par des raisons liées à la Covid-19. « Le ministère des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo informe l’opinion tant nationale qu’internationale qu’en raison des contraintes liées à la pandémie de covid-19, le mini-sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui devrait avoir lieu le 20 septembre à Goma est reporté à une date ultérieure », lit-on dans ce communiqué.

Une rencontre physique en 2021

Dans une lettre du gouvernement de Rwanda, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, qui a salué l’initiative de la rencontre prévue à Goma et la pertinence des sujets à traiter, a, par ailleurs, annoncé que le président Paul Kagame voudrait privilégier une rencontre physique qui pourrait être envisagée début 2021. Les autorités rwandaises auraient, selon cette correspondance, recommandé, compte tenu de la situation actuelle de la covid-19, un mini-sommet par vidéo-conférence, à une date à convenir par toutes les parties concernées.

Cette réponse était la réaction du gouvernement rwandais à la note verbale du ministère congolais des Affaires étrangères dans laquelle il annonçait la tenue, le 20 septembre, du mini-sommet de Goma par vidéo-conférence.

Il a également été rappelé que l’ambassadeur de l’Ouganda reçu par la ministre Marie Tumba Nzeza, le 15 septembre, avait, quant à lui, confirmé la présence du président ougandais, Yoweri Museveni, à cette rencontre, à sa date du 20 septembre 2020.

Le mini-sommet prévu à Goma devrait porter sur « la paix et la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces Etats, et la relance des activités économiques dans le contexte actuel de lutte contre la pandémie à coronavirus ».  Les pays attendus ont été l’Angola, le Burundi, l’Ouganda, le Rwanda ainsi que la RDC.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Photo: la lettre de la ministre des Affaires étrangères.

Notification: 

Non