Politique


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 18:17

Les députés de l’opposition ont bravé, le 11 novembre, la pluie et la peur en organisant une marche de protestation contre la loi électorale actuellement sous examen au Sénat.

https://i0.wp.com/7sur7.cd/new/wp-content/uploads/2017/12/IMG-20171211-WA0028.jpg?resize=710%2C400&ssl=1Matinée chaude lundi au Palais du peuple à Kinshasa, siège du Parlement, dont les abords étaient pris d’assaut durant de longues heures par une meute des manifestants. Quelques députés de l‘opposition étaient aux premiers rangs d’une marche improvisée en guise de protestation contre la nouvelle loi électorale adoptée le 4 décembre  à l’Assemblée nationale et qui, pour l’heure, est en instance d’être examinée en seconde lecture au Sénat. Ces députés de l'opposition, de surcroît leaders des partis politiques, ont mobilisé à cette occasion leurs ligues des jeunes pour ajouter du piquant à cette manifestation qui tenait lieu d’une mise en garde à l’endroit des sénateurs ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 18:18

Le parti politique d’Eugène Diomi Ndongala rappelle au gouvernement sa responsabilité en tant que membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Dans une déclaration faite le 10 décembre, à l’occasion du soixante-neuvième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), le bureau politique de la Démocratie chrétienne (DC), le parti des opprimés, qui s’est réuni le dimanche, a rappelé au gouvernement congolais sa responsabilité en tant que membre du conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Le parti du président Eugène Diomi Ndongala a dénoncé « la volonté délibérée du gouvernement congolais à briser le reste du pacte démocratique qu’est notamment le droit de vote aux Congolais dans toute indépendance et inclusivité bafouée par la loi électorale » adoptée à l’Assemblée nationale et envoyée en seconde ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 17:22

L'information a été donnée à la presse par le numéro deux de l'armée tanzienne, le lieutenant-général James Mwakibolwa


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29

À la tête d’une aile dissidente, Bruno Tshibala a été désigné, le 10 décembre, président du parti en remplacement de feu Étienne Tshisekedi lors d'un congrès extraordinaire clôturé le week-end dernier, à Kinshasa, devant quelques centaines de militants surchauffés. Ce que lui dénient ses frères ennemis de l’UDPS/Limete.  

La désignation de Bruno Tshibala comme nouveau président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), à l’issue d’un congrès du parti débuté le 7 novembre dernier, n’aura ému outre mesure tout observateur averti de la vie politique en RDC. On le voyait venir. Déjà, pendant les travaux préparatoires au congrès, le leadership de Bruno Tshibala était perceptible au sein de la branche dissidente de l’UDPS qu’il pilote. Avec une aura grandissante, le Premier ministre était, pour ainsi dire, le virtuel ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 19:15

Un groupe d’élus du peuple estime que malgré les moyens mis en jeu, et le bilan déclaré positif par la Commission économie, finances et contrôle budgétaire, l’initiatrice du projet de loi, le Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes agricole (PDARP) n’a pas produit d’effets escomptés sur le marché national.

Dans son rapport synthèse, la Commission a noté avec satisfaction que le PDARP, dans sa phase 1, a été bien exécuté.

Avec un budget de 60 milliards FCFA, le PDARP, cofinancé par le Congo et la Banque mondiale, fait partie des projets ayant réussi à obtenir le décaissement total de son budget en cinq ans, malgré les difficultés économiques causées par la chute des cours de baril de pétrole.

Le même rapport a relevé que le staff dirigeant du projet a été reconduit au regard des performances encourageantes réalisées. Ces ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Décembre 2017 - 15:00

L'Assemblée nationale française abritera, le 12 décembre, une rencontre intitulée "G5 Sahel : une initiative régionale pour une nouvelle architecture de paix?".

La réunion a été initiée par la députée des Français établis hors de France, Amal Amelia Lakrafi, l'institut Themiis et le président de l'association Europe-Mauritanie, Peer de Jong. Y prendront part: l'ancien juge d’instruction, Jean-Louis Bruguière; le général de brigade, Sid’Ahmed Ely Mohamed Znagui, expert auprès du G5 Sahel;  le général de division, François-Xavier de Woillemont, ex-commandant de la force Barkhane; l'ex-ministre de l'Intérieur burkinabè, Auguste Denise Barry, ainsi que Delphine Byrka, d'Expect Consulting, spécialiste des questions de terrorisme. La modératrice sera la présidente de l'institut Themiis, Camille Roux, 

Le Conseil de sécurité a adopté, le 8 décembre à ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Décembre 2017 - 17:14

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) suggère à la Justice d’ouvrir des actions judiciaires contre les responsables politiques qui ont favorisé la mauvaise gestion du parc agro-industriel.

Info Congo - Actualité Congo -  - -Projet Bukanga Lonzo : un rapport de la Licoco dénonce l’opacité dans la gestion des fondsLancé avec pompe en février 2014, le projet Bukanga Lonzo, ce parc agro industriel basé dans la province de Kwango créé dans le but de combattre l'insécurité alimentaire qui gangrène la RDC, s’est avéré à la  fin une arnaque. Actuellement, le projet est presque à l'arrêt. Plusieurs dépôts relais où étaient censés être stockés les produits en provenance de l’usine, notamment à Kinshasa, ont fermé. Les produits de Bukanga Lonzo sont quasi inexistants et les Congolais continuent à mourir de faim alors qu’on leur avait promis monts et merveilles au lancement de ce parc. De quoi révolter de nombreux esprits lorsqu’on considère la hauteur de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Décembre 2017 - 16:00

 John Magufuli s'est dit "choqué" et "attristé" par l'attaque en République démocratique du Congo contre une base de Casques bleus tanzaniens qui a fait au moins quinze morts et cinquante-trois blessés, dans un communiqué publié dans la nuit du 8 au 9 décembre.

Le président "a reçu avec un grand choc et une profonde tristesse la nouvelle de la mort de quatorze membres des Forces de défense du peuple tanzanien qui participaient à une opération de maintien de la paix en République démocratique du Congo", a indiqué le communiqué en swahili. "En plus de ceux qui sont morts, quarante-quatre autres ont été blessés tandis qu’on est sans nouvelles de deux autres", a ajouté ce communiqué.

L'ONU avait d'abord évoqué un bilan de quatorze morts, avant de le faire évoluer dans la nuit à au moins quinze morts et cinquante-trois blessés, en précisant que tous les morts ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Décembre 2017 - 15:49

L’opération lancée par des présumés rebelles ougandais des ADF contre une base de la compagnie opérationnelle de la Force de la Monusco à Semuliki, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), a occasionné la mort, le 7 décembre, d'au moins quatorze Casques bleus et de cinq soldats de l'armée nationale.

Le 7 décembre restera une journée chargée de souvenirs macabres pour les Casques bleus de la Monusco positionnés au niveau de Semuliki, en plein « triangle de la mort » en territoire de Beni au Nord-Kivu. Ces hommes de troupe ont vu quelques-uns de leurs collègues être brutalement arrachés à la vie à la suite d’un affrontement armé. Des tirs à l’arme lourde ont, en effet, crépité aux heures du crépuscule dans cette zone réputée dangereuse qui se prolonge sur l'axe Mbau-frontière ougandaise. Le bilan est très lourd pour la mission onusienne en RDC qui a ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Décembre 2017 - 13:15

Le mouvement politico-citoyen estime que le moment serait venu pour tous les citoyens d’aller au-delà des diagnostics sur la situation catastrophique dans laquelle est  plongé le pays et agir pour que le changement s’impose. 

Dans un appel du 8 décembre, le mouvement politico-citoyen Telema Ekoki a dit prendre connaissance, sans surprise, du contenu gravissime du rapport de Human Right Watch (HRW), rendu public au début du mois et faisant état de la haute trahison du président Kabila « qui, accumulant chaque jour qui passe des forfaitures contre le peuple congolais, a commis un crime odieux de plus contre la nation congolaise, en sous-traitant les rebelles du mouvement de proxy filo-rwandais nommé M23, pour en faire une milice supplétive des Fardc et de la police nationale congolaise, afin de réprimer les manifestations pacifiques de l’opposition non armée qui, en ... Lire la suite

Pages