Politique


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 20:54

Pour la Coalition droits pour tous, en prolongeant unilatéralement de 504 jours la tenue des élections générales, au-delà du temps convenu de 12 mois, la Céni saborde l’Accord politique de la Saint-Sylvestre.

Dans son bulletin électronique du week-end, l’Institut de recherche en droits humains a relayé l’appel de la Coalition droits pour tous à la population congolaise, l’exhortant à refuser d’étendre de 504 jours la rallonge politique de 12 mois, convenue le 31 décembre 2016, à l’issue de l’Accord politique global et inclusif du Centre interdiocésain de Kinshasa.

La Coalition a, en effet, dénoncé la énième tentative du président de la Céni, Corneille Naanga, d’accorder subtilement un troisième mandat de facto au président Kabila et des mandats sans fins aux députés nationaux, au mépris de la Constitution et de l’Accord politique. « En ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 20:30

Les choses seraient en train de bouger au sein de la famille politique du chef de l’État, où l’on parlerait de trahison de certains ténors de la majorité présidentielle (MP). L’on apprendrait que des dauphins autoproclamés au sein de la MP ont jeté leur peau d’agneaux, embrassant les stratégies de leur mentor, Moïse Katumbi, pour le moment en exil à l’étranger. Ils s’attaqueraient à des cadres reconnus pour leur loyauté envers l’autorité morale de la MP, question de les discréditer auprès du chef.

Parmi les cibles, on citerait le directeur du cabinet du chef de l’État, Néhémie Mwilanya, qui est présenté comme un outsider des fidèles auprès de Kabila. Il ne jure que par son chef et n’a aucun contact avec le camp de Katumbi. Selon des sources, un plan machiavélique serait déjà en préparation afin d’être exécuté par certains membres de la ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 20:38

Plusieurs dizaines de maisons ont été incendiées dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) à la suite d'un conflit entre deux villages provoqué par des accusations d'empoisonnement collectif, a-t-on appris lundi auprès d'un responsable local.

Le 10 octobre, les hommes du village d'Umoyo sont allés saccager le village de Jupanduru et ont incendié 78 maisons, causant la fuite de tous les habitants qui ont trouvé refuge dans les localités environnantes, a expliqué à l'AFP Jean-Pierre Ukethmwu, un chef local. "La situation est dramatique ici à Jupanduru. Les deux écoles dont dispose le village n’osent pas ouvrir leurs portes, la population a fui", a-t-il ajouté, déclarant que le raid n'avait pas fait de morts.

Selon M. Ukethmwu, les habitants d'Umoyo ont soupçonné ceux de Jupanduru d’avoir empoisonné la nourriture qui leur avait été servie ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 20:13

 Les spéculations sont déjà permises, sans pour autant cerner les vraies motivations de la visite en RDC de l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies qui demeurent, pour l’heure, tout un mystère.

Résultat de recherche d'images pour "nikki haley"Tel que l'avait annoncé Donald Trump en marge de la 72e assemblée générale de l’ONU devant une brochette des présidents africains triés sur le volet, l’ambassadrice de son pays aux Nations unies, Nikki Haley, est attendue en RDC dans les tout prochains jours. La RDC fait partie des pays sur lesquels Washington maintient un droit de regard dont il place au centre des préoccupations. En mettant cet Etat désormais au centre des préoccupations, Donald Trump entend, cette fois-ci, intervenir politiquement dans ce grand pays d’Afrique centrale après avoir observé une certaine distance du reste contreproductive.

L’arrivée, le 21 octobre de la diplomate américaine ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 20:24

Les deux chefs d'Etat ont évoqué, le 15 octobre,  leur détermination à consolider les acquis de la démocratie, de  la stabilité, de la sécurité et de la prospérité en faveur des peuples de la Région, indique un communiqué publié à la fin de la visite du président sud-africain.

https://lh3.googleusercontent.com/-WC4O4SavUJM/WeOBtW3pWAI/AAAAAAACFTU/daWL8MNrZgAAWf6aCw056wTj7SzuvFfaACHMYBhgL/DMK_6khX4AEhvIm.jpg?imgmax=500Arrivé à Kinshasa dans la nuit du 15 octobre, le président sud-africain, Jacob Gedleyihlekisa Zuma, a eu une séance de travail soutenue avec son homologue congolais, Joseph Kabila Kabange.Ils ont, au cours de leurs échanges, évoqué le développement de la situation politique, sécuritaire et économique dans l’espace Sadc ainsi que dans la région des Grands lacs. À la clôture de leurs discussions, ils ont renouvelé l’engagement de consolider les relations bilatérales qui existent entre la République Démocratique du Congo (RDC° et l’Afrique du Sud.

Le communiqué final ayant ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 18:16

La première session ordinaire dite budgétaire du Sénat s'est ouverte le 16 octobre à Brazzaville, sous le patronage de son président, Pierre Ngolo qui a rappelé aux sénateurs que celle-ci était un test à partir duquel les Congolais jugeront la capacité de la haute chambre du parlement à tenir parole.

Les sénateurs sont appelés à traiter le budget de l'Etat exercice 2018, dans une conjoncture économico-financière difficile qui impacte le quotidien des Congolais et aiguise les tensions sociales. « Les Congolais, devenus interrogateurs et inquiets, attendent beaucoup de nos travaux. Que nos délibérations, résultantes d’une analyse de la réalité objective de notre environnement, soient de nature à redonner espoir à nos concitoyens en sécurisant leur lendemain», a déclaré Pierre Ngolo.

Il a exhorté les sénateurs à décider en toute conscience afin de mettre ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 16:45

La chambre basse du Parlement a ouvert, le 16 octobre à Brazzaville, sa première session ordinaire dite budgétaire.

Au nombre d’affaires inscrites à l’ordre du jour de la réunion des députés, figure le projet de loi de finances de l’Etat exercice 2018, non encore parvenu sur la table du Parlement.

Le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a édifié les députés sur ce retard qui se justifie par les discussions entamées, il y a quelques jours, entre le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement congolais.  

« Le projet de loi de finances de l’Etat, exercice 2018, n’arrivera sur la table du Parlement qu’après un recadrage utile de commun accord avec nos partenaires du FMI », a-t-il indiqué, avant d’appeler les Congolais à consentir des sacrifices qu’impose la conjoncture.

Au regard de la situation économique actuelle du ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 11:00

Ligue 1, 9e journée

Sans Eden Massouema, blessé, ni Arnold Bouka Moutou et Dylan Bahamboula, non retenus, Dijon pousse le PSG dans ses retranchements, mais s’incline finalement 1-2.

Sans Durel Avounou, non retenu (pas retenu non plus avec la réserve, contrairement à Herman Moussaki) et avec Brice Samba junior sur le banc, Caen est battu à domicile par Angers (0-2).

Sans Morgan Poaty, Montpellier bat Nice (2-0).

Faitout Maouassa a joué 80 minutes lors de la défaite de Rennes à Guingamp (0-2).

Sans Christian Madédé, Marseille prend un point à Strasbourg (3-3).

Ligue 2, 11e journée

Fodé Doré et Bryan Passi sont restés sur le banc lors du carton de Clermont sur Le Havre (3-0). Bevic Moussiti Oko n’était pas retenu.

National, 10e journée

Laval et Davel Mayela, titulaire, sont tenus en échec par Marseille-Consolat (1-1). 


Politique
Lundi 16 Octobre 2017 - 14:09

La Dynamique pour le développement du Congo (DDC) du président Armand Mpourou a appelé, le 14 octobre à Brazzaville, à une profonde réforme de l’administration pour une meilleure application du futur programme que le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement mettront en place.

S’exprimant au cours d’un point de presse qu'il a animé après le passage de la délégation du FMI, Armand Mpourou a sollicité l’implication des citoyens à tous les niveaux dans la gestion de la chose publique en faisant preuve des comportements responsables.

« Le FMI pourra venir et il y aura certainement des mesures à prendre mais la grande question est celle de savoir lesquels seront chargés de les appliquer. Car, aujourd’hui, le problème se pose au niveau du citoyen. Voilà pourquoi nous, DDC, estimons que l’administration doit être réformée de fond en comble, ... Lire la suite


Politique
Samedi 14 Octobre 2017 - 17:04

Le leader de l'opposition en République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a déclaré jeudi que le président Joseph Kabila et le président de la Commission électorale avaient "déclaré la guerre au peuple congolais", en annonçant qu'il n'y aurait pas d'élection présidentielle avant 2019.

"Devant cette énième forfaiture, Joseph Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la guerre au peuple congolais et se sont de ce fait disqualifiés", a affirmé Félix Tshisekedi, à l'issue d'une réunion à Kinshasa du Rassemblement, le regroupement de la majeure partie de l'opposition, qui exige le départ de M. Kabila. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Nangaa, a discrètement annoncé que la Commission ne serait pas en mesure d'organiser une élection avant 2019 pour remplacer Joseph Kabila, dont le second et ... Lire la suite

Pages