Politique


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:42

La province du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) est en proie à des affrontements communautaires qui ont provoqué le déplacement de plus de deux cent mille personnes.

"Nous ne comprenons pas pourquoi ces tueries alors que vous avez toujours vécu ensemble", a déclaré à Djugu le ministre de l'Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, devant plusieurs centaines des déplacés. Les affrontements entre les communautés Hema (éleveurs) et Lendu (agriculteurs) ont fait plusieurs dizaines de morts, depuis mi-décembre, selon des sources humanitaires. Lors d'échanges avec la population locale, certains ont accusé le gouvernement d'être derrière ces violences afin de "retarder l'organisation des élections" prévues pour le 23 décembre 2018, selon un correspondant de l'AFP sur place. "Vous croyez trop aux rumeurs, ce n'est pas le gouvernement qui est derrière ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 17:00

Au sortir des entretiens qu’elle a eus, le 17 février à Brazzaville avec le président du Sénat, Pierre Ngolo, l’ambassadrice du Nigeria au Congo, Deborah.S. Iliya, a laissé entendre que son pays entend renforcer ses relations diplomatiques et économiques avec le Congo.

« Après la présentation de nos lettres de créance au président de la République, nous avons jugé nécessaire de venir auprès du président du Sénat pour échanger aussi bien sur les relations entre les parlements de nos deux pays et pourquoi pas sur nos relations économiques.  Nous pensons que nous pouvons les renforcer, surtout dans les domaines qui peuvent produire du travail à nos jeunes. », a indiqué la diplomate nigériane.

Rappelons que le Congo et le Nigeria entretiennent de nombreux échanges au plan économique depuis la première réunion de coopération économique bilatérale tenue à ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:22

Le chiffre donné par l'Unicef, le 16 février, est mis en cause par les autorités nationales.

L’Unicef est "très préoccupé par la situation des plus de quarante-six mille enfants qui sont en fuite à cause des violences" entre les communautés Hema et Lendu en Ituri. "Plus de soixante-seize meurtres à l’arme blanche ont été documentés, parmi eux une majorité de femmes et d’enfants", écrit l'Unicef dans un communiqué. Interrogé par l'AFP, le gouverneur de l'Ituri, Abdallah Pene Mbaka, a remis en cause ces chiffres. "Il y a eu effectivement des morts." Mais "soixante-seize morts liés à ces violences ? Non, il faut d'abord faire un travail. Il faut éviter le sensationnel.", a-t-il réagi.

"Je crains que des humanitaires soient tombés dans cette facilité.", a ajouté Abdallah Pene Mbaka, disant attendre les conclusions d'une commission d'enquête policière en ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:14

Des organisations de la société civile ont demandé qu’il soit ouvert des enquêtes sur les violences dans les Kasaï et les Kivu et sur la répression des manifestations publiques ces derniers mois.

Les violences au Kasaï, avec tout ce qui s’en est suivi comme des tueries à la chaîne, ne resteront pas impunies. Cet épisode macabre est loin d’être oublié par les habitants de cette région dont plusieurs ont perdu des proches sans la perspective de la moindre réparation comme  c'est souvent le cas dans ce genre de dossiers. « Des morts pour rien », aurait-on dit. Des organisations telles que Le Congolais debout, Lucha, Filimbi et FIDH refusent, quant à elles, de se résigner face à une telle situation et entendent actionner tous les mécanismes de droit pouvant conduire à l'interpellation des auteurs de ces tueries du Kasaï.

C’est ici qu’il faut comprendre ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:29

S’estimant illégitime et en dépassement de son mandat, le député Martin Fayulu a décidé de reverser au Trésor public plus de huit millions de francs congolais, soit à peu près cinq mille dollars, en plus de la prime perçue dans le cadre de la dernière session extraordinaire. Une grande première !

Résultat de recherche d'images pour "martin fayulu"Prenant des pairs de l’opposition à défaut, le député Martin Fayulu a, dans une démarche unilatérale, décidé de reverser dans la caisse de l'État ses émoluments du mois de janvier dernier. Une grande première dans l’histoire de la législature congolaise ! Le leader de l’Entente pour la citoyenneté et le développement (Ecidé) a surpris plus d’un en effectuant, le 14 février, le déplacement de la Banque centrale du Congo pour remettre au Trésor public plus de huit millions de francs congolais (FC), équivalant à peu près à cinq mille dollars. Ce ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:05

À la suite des affrontements des militaires des deux pays, le 13 février, dans la zone frontalière de Mikeno, le Mécanisme conjoint de vérification de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a promis d'ouvrir une enquête pour déterminer la responsabilité de chacun des deux États.

Entre le Rwanda et la RDC, les relations ne sont plus au beau fixe sur le plan militaire. Les deux pays qui partagent pourtant une frontière commune sont constamment sujets à des ennuis d’ordre sécuritaire via leurs armées respectives avec, à la clé, des incursions répétitives de part et d’autre, lesquelles incursions sont liées aux difficultés de démarcation. Le dernier épisode est celui relatif à l’incursion, en territoire congolais, des éléments de l’armée rwandaise qui, d’après les renseignements fournis à ce sujet par l’Institut ... Lire la suite


Politique
Vendredi 16 Février 2018 - 17:15

Des activistes des droits de l'homme parlent d'une impuissance du président du Conseil national de suivi de l'Accord de la Saint-Sylvestre, qui aurait avoué des difficultés pour remplir la mission confiée à  sa structure, notamment la libération des prisonniers.

Dans un communiqué du 14 février sur des contacts entamés par le Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA) du 31 décembre 2016 avec les partis politiques dédoublés, le Collectif des ONG de défense des droits de l’homme en RDC estime que, dans sa configuration actuelle, le CNSA n’a pas assez de poids pour remplir la mission qui lui a été confiée dans le cadre de la décrispation politique. Ces ONG rappellent, en effet, l’aveu d’impuissance  du président du CNSA, Joseph Olengankoy, qui avait lui-même déclaré qu’il était devant des difficultés pour remplir sa tâche. « Si le CNSA n’est ... Lire la suite


Politique
Vendredi 16 Février 2018 - 16:44

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo, a lancé, le 16 février à Brazzaville, la campagne de sensibilisation des organes publics et privés sur l’extinction de la diffusion analogique.

La campagne de  sensibilisation a été faite au moyen d’une conférence publique présentée par deux experts en la matière, à savoir Jean Mangily, haut conseiller, et Christian Kimbembé, conseiller technique du vice-président du CSLC. Les deux intervenants ont fait un bref aperçu historique de la télévision numérique terrestre et ses différents avantages.

En effet, à la différence de la diffusion analogique qui se fait sur un seul canal et qui n’accepte qu’un seul programme, ont expliqué les conférenciers, la diffusion numérique présente plusieurs avantages, entre autres la possibilité d’émettre plusieurs programmes ... Lire la suite


Politique
Jeudi 15 Février 2018 - 18:49

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) note la disparition de quatre de ses combattants alors que le Mouvement de libération du CongO (MLC) fait remarquer également l'enlèvement de ses membres ainsi que le harcèlement sur certains autres.

Un communiqué de presse de l’UDPS, publié le 13 février, s’inquiète de l’enlèvement de quatre de ses membres. Le parti d’Étienne Tshisekedi met ces actes sur le compte du régime en place. Le document signé par le porte-parole de l’UDPS note, dans cette liste de victimes, un garde à la résidence de Félix Tshisekedi, Franck Ngalamulume Tshimanga, enlevé le 13 février à 1 h du matin à son domicile, le chef d’équipe de sécurité au siège national du parti, Ebale Ezombo Dirack, enlevé à 4 h du matin à son domicile dans la commune de Ndjili; le président de la cellule Kanana Isidore, Kabaya Mulumba ... Lire la suite


Politique
Jeudi 15 Février 2018 - 14:59

Reçu en audience le 14 février par le président du Sénat, Pierre Ngolo, l’ambassadeur de Chine au Congo Xia Huang a laissé entendre que le siège des élus du peuple, en construction par la partie chinoise, sera livré dans les délais prescrits.

« J’ai été voir les travaux hier, ils avancent normalement. Les ingénieurs sont à pied d’œuvre. L’entreprise chargée de les exécuter arrivera à tenir les délais. », a déclaré le diplomate chinois.

Arrivé au terme de sa mission au Congo, Xia Huang a également dit avoir évoqué, avec son hôte, le bilan des relations de coopération entre les deux pays. « Ce que je constate, c’est que les deux côtés sont tout à fait satisfaits des progrès obtenus dans le cadre de notre amitié bilatérale. Malgré toutes les difficultés, la République du Congo avance sur tous les secteurs. Les chantiers sont là et la ... Lire la suite

Pages