Politique


Politique
Samedi 23 Septembre 2017 - 18:29

Du haut de la tribune de la 72e Assemblée générale de l’ONU à New York ce samedi 23 septembre,  le chef de l’État a une fois de plus répété sa position contre ce qu’il qualifie d’ingérence extérieure dans le processus électoral en RDC.

Très attendu, Joseph Kabila était le 23 septembre à la tribune de la  72e Assemblée générale de l’ONU à New York. Le chef de l’État a, dans son discours, donné un aperçu général de la situation politique en République démocratique du Congo souvent mal appréhendée du fait de la désinformation et de l’intoxication. Actuellement le pays est sur la bonne voie au regard du déroulement du processus électoral qui amorce son dernier virage avec l’enrôlement des électeurs en cours dans l’espace Kasaï. Et d’indiquer que la série d’évaluations entamées depuis une dizaine de jours par le CNSA conjointement ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Septembre 2017 - 17:08

Les chefs coutumiers ont signé "un acte d'engagement" pour éviter tout recours à la violence dans le règlement des conflits.   

-Un rite spécial de lavement des mains dans un même bassin par les cinq délégués du Grand Kasaï en signe de réconciliation a ponctué la cérémonie de clôture le 21 septembre du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans l’espace kasaïen tenu à Kananga du 19 au 21 septembre. Un rituel qui faisait office de pacte de paix pour les fils et filles du Kasaï astreints dorénavant à cultiver la paix dans un élan de cohésion et de concorde. Autre fait marquant de cette cérémonie de clôture aura été, sans doute, la demande de pardon faite au nom de la famille régnante de Kamuina Nsapu, par Mathieu Ntolo Mutatayi, son porte-parole. « Pour toutes les atrocités survenues à la suite des agissements de notre frère, feu ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Septembre 2017 - 16:21

 La décision, à en croire le vice-Premier ministre chargé des Transports, est motivée par le souci d’uniformisation  de l’identification des citoyens liés à des considérations sécuritaires.

Alors que l’affaire de l’invalidation des passeports semi-biométriques encore en circulation est encore fraîche dans les esprits sur fond d’une contestation générale de la décision du gouvernement appelé à revoir sa copie, voilà les Congolais de nouveau empêtrés dans une nouvelle spirale. Cette fois-ci, il s’agit des permis de conduire biométrique dont l’octroi est suspendu momentanément jusqu’à nouvel ordre depuis le 22 septembre sur une décision du vice-Premier ministre chargé des Transports et Voies de communication. D’après ce dernier qui s’est exprimé via un communiqué daté du 18 septembre, cette mesure est prise dans la perspective de la « ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Septembre 2017 - 13:00

Le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba s'est entretenu le 22 septembre à Brazzaville avec le représentant résident du Pnud au Congo et coordonnateur résident du système des Nations unies, Anthony Ohemeng Boamah. Les deux personnalités se sont engagées à oeuvrer pour conduire le Congo vers l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

« Comme vous le savez, le Congo est en train de finaliser son Plan national de développement 2017-2021 dont les priorités devaient prendre en compte les ODD. Ainsi, l’Assemblée nationale a un grand rôle à jouer dans la mesure où elle vérifie si les ODD sont réellement intégrés dans les différents textes soumis à l’appréciation des députés et comment le pays s’y prend pour l’atteinte de ces objectifs », a fait savoir à la presse Anthony Ohemeng Boamah avant d’indiquer que le président ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:56

Les États-Unis d’Amérique sont profondément préoccupés par la violence en cours dans certains pays africains, notamment en RDC et au Soudan du Sud.

Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis à l'ONU, pourrait effectuer une visite en RDC dans les prochains mois. C’est en tout cas ce qui ressort du déjeuner de travail que Donald Trump a eu avec quelques dirigeants africains en marge de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations unies. Le président américain a, dans son discours, souligné l’intérêt que son pays accorde à l’Afrique et particulièrement à la RDC et au Sud-Soudan, deux pays en proie à des incertitudes dues à l’instabilité de la situation politique. Le Sud-Soudan s’enlise dans sa quatrième année de guerre civile qui a déplacé environ quatre millions de personnes. La RDC, quant à elle, a connu des troubles croissants en raison ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:51

En marge de la session de l’Assemblée générale qui se tient en ce moment à New-York, ils sont appelés à fédérer les efforts et leurs perspectives avec un souci de pragmatisme élargi de transversalité et de cohésion, de démontrer la réalité de la solidarité qui les anime ainsi que la pertinence des réponses qu’ils peuvent collectivement élaborer.

Les États membres de la Francophonie se sont retrouvés autour de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaelle Jean, pour parler sécurité et développement dans leur espace sous l’égide du président malgache, président du sommet de la Francophonie, en marge de la session de l’Assemblée générale qui se tient en ce moment à New-York, aux États-Unis.

Il est, en effet, noté que depuis le 13e sommet de la Francophonie de Dakar au Sénégal, les chefs d’État ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:31

Une radio et une télévision du nord-est de la République démocratique du Congo, réputées proches d'un ex-conseiller du président Joseph Kabila passé à l'opposition, ont été fermées mercredi pour non-paiement de taxe, a-t-on appris des sources concordantes.

Ces deux médias, la radio et la télévision Salama, diffusent à Bunia dans la province de l'Ituri. Ils utilisent du matériel "acheté" par Pierre Lumbi Okongo, ancien conseiller spécial du chef de l'État en matière de sécurité, passé à l'opposition en septembre 2015, a déclaré à l'AFP un député de son parti MSR, Ezadri Eguma. Le service chargé du recouvrement des taxes "nous exige depuis quelques mois de payer plus de 700 dollars", a déclaré à l'AFP Martin Wanican, directeur des programmes de ces médias. "Nous ne sommes pas capables de réunir une telle somme face aux difficultés de fonctionnement ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:28

La prochaine invalidation des passeports semi-biométriques, annoncée par le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), a ouvert un nouveau front de tensions politiques avec l'arrestation mercredi à Kinshasa de 26 manifestants vent debout contre cette décision.

À compter du 16 octobre, les passeports semi-biométriques, qui circulent actuellement en même temps que les passeports biométriques, n'auront plus cours, a indiqué vendredi le ministère des Affaires étrangères. "Les détenteurs de ces passeports ne pourront plus être autorisés à franchir la frontière tant à l'entrée qu'à la sortie du territoire national", ont précisé les autorités qui mettent en avant des raisons sécuritaires, des risques de contrefaçons et les problèmes que peuvent rencontrer à l'étranger les Congolais titulaires de ce passeport.

Cette mesure a suscité un tollé en ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:21

Des survivants assis près d’une pirogue similaire à une autre qui a fait naufrage, à Goma, RDC, 5 septembre 2006.

Le naufrage d'une pirogue en République démocratique du Congo (RDC), transportant des passagers fuyant des combats entre l'armée congolaise et une milice dans l'est du pays, a fait 20 morts, selon le bilan définitif officiel publié mercredi. "Au total vingt corps ont été repêchés dans les eaux du lac Édouard. Il s'agit des cadavres des compatriotes qui fuyaient des combats entre l'armée et des Maï-Maï (ndlr: groupe d'auto-défense)", a déclaré Marie Shematsi, porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu. "C'est le bilan définitif officiel", a-t-elle ajouté. Le drame a eu lieu mardi à Kyavinyonge, dans le territoire de Lubero. Selon des témoins interrogés par l'AFP, la population, qui avait quitté la localité de Kyavinyonge depuis dimanche ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Septembre 2017 - 17:08

Pour cette ONG, le gouvernement utiliserait abusivement ce corps de métier pour la répression, l'enlèvement et la détention illégale des citoyens détenteurs du mémo à déposer au ministère des Affaires étrangères.

L’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) a dénoncé, le 20 septembre, le recours et l’usage abusif des forces de la Police nationale congolaise (PNC), en violation de leur mission. À en croire cette ONG, ces dernières ont été utilisées pour réprimer dans la violence, suivie de l’enlèvement et la détention illicite de vingt huit personnes venues paisiblement déposer un mémorandum, destiné au vice-ministre des Affaires étrangères pour dénoncer « son communiqué de presse invalidant les passeports semi-biométriques en cours de validité au profit de l’achat de nouveau passeport biométrique à des coûts élevés... Lire la suite

Pages