Politique


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 18:36

Le président Denis Sassou N’Guesso a reçu, le 22 mai à Brazzaville, une invitation de son homologue chinois, Xi Jinping, pour participer à la rencontre sur la coopération sino-africaine qui se tiendra en septembre à Beijing,  en Chine.

L’invitation a été remise au chef de l'Etat par l’ambassadeur de Chine, Ma Fulin, lors d’une audience au Palais du peuple. Le forum de la capitale chinoise offrira l’opportunité aux deux parties de consolider davantage leurs relations de coopération et de partenariat, ainsi que les mécanismes de dialogue et de coordination des projets.

Concernant les relations entre le Congo et la Chine, Ma Fulin a signifié qu’elles constituent un modèle de réussite de la coopération sino-africaine. Malgré la crise économique, la coopération reste pragmatique et intense, mutuellement bénéfique, a-t-il renchéri.

Tenu du 4 au 5 décembre ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 18:45

La grève déclenchée par les chauffeurs de taxis et bus a pris fin mais l'Hôtel de ville est curieusement revenu sur les anciens tarifs de transport boudés par la population.

La grève des transporteurs décrétée en début de semaine appartient désormais au passé. Depuis mardi soir, un jour seulement après la grogne des taximen qui a paralysé la ville de Kinshasa, le trafic est redevenu normal sur les différentes artères, au grand enchantement des Kinois. Les bus, taxis et taxis bus des privés ont assuré comme d’habitude le transport des usagers sur des routes dégarnies avec des policiers de roulage se faisant plus discrets. Le mouvement amorcé par les chauffeurs qui exprimaient leur ras-le-bol à la suite de la récurrence des tracasseries policières a fini par payer.

Mais le seul hic dans cette reprise du trafic réside dans la tarification appliquée par les ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 19:00

Dans une déclaration publiée récemment par les hommes de Dieu de Goma, Bukavu, Kindu, Butembo-Beni et Kasongo, il est fait état des velléités de morcellement de la province pour des intérêts particuliers nourris par quelques leaders locaux plutôt occupés à solder leur pays au profit des étrangers.  

Un document choc, c’est le moins que l'on puisse dire de la déclaration ayant sanctionné la dernière Assemblée épiscopale provinciale de Bukavu (ASSEPB) qui s’est achevée le 20 mai. Sur cinq pages, les signataires que sont les évêques de Goma, Bukavu, Kindu, Butembo-Beni et Kasongo ont dressé l’état des lieux des provinces de l’est, en général, et du Nord-Kivu et du Maniema, en particulier. Sans ambages, ces évêques catholiques ont dénoncé le bradage des ressources naturelles du pays au profit des étrangers, avec la complicité des leaders politiques ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 21:04

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 23 mai 2018 au Palais du peuple, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Treize affaires étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir :

- Six projets de décret au titre du ministère des Mines et de la géologie ; 
- Sept projets de décret au titre du ministère des Hydrocarbures. 

Avant d’entrer dans le vif des affaires soumises à l’examen du Conseil des ministres, il convient de rappeler que les textes soumis à la délibération et à la discussion des membres du Conseil des ministres, et ce aux titres respectifs des ministères des Mines et de la géologie d’une part, et des Hydrocarbures d’autre part, matérialisent la volonté des pouvoirs publics d’assurer une régulation optimale dans deux secteurs clé pour notre ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Mai 2018 - 19:15

Les faits et gestes qui rythment désormais les rapports interhumains entre les deux personnalités renseignent sur l’état de leur relation qui, actuellement, est au plus bas niveau.  

En un clin d’œil, les deux grands alliés d’hier ont laissé s’étioler comme peau de chagrin le capital-confiance qui cimentait autrefois leur rapprochement, au nom du repositionnement politique. Depuis Genval qui a vu naître le Rassemblement des forces politiques et sociales acquis au changement, tout baignait dans l’huile. Malheureusement, les intérêts politiques sur fond de compromissions ont vite eu raison de leur proximité du reste circonstancielle. Les balbutiements de l’UDPS après le décès de son mentor, Etienne Tshisekedi, ont fait éclore des ambitions difficilement maîtrisables de part et d’autre. Les deux acteurs politiques y ont vu une belle opportunité pour ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 14:00

Les travaux débutés le 22 mai vont statuer, entre autres,  sur le projet de délibération fixant les taux de frais de délivrance des documents administratifs d’état civil et sur le projet de délibération portant débaptisation de certains édifices scolaires et autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les conseillers départementaux du Kouilou sont réunis, au siège de la préfecture, sous la direction de leur président, Alexandre Mabiala. Au cours de cette troisième session ordinaire qui s'achèvera le 31 mai, ils auront à examiner  diverses affaires, notamment le projet de délibération fixant le taux de la taxe sur la licence des hôtels et motels dans le département du Kouilou, le projet de délibération fixant les taux de frais de délivrance des documents administratifs d’état civil, le projet de délibération portant débaptisation de certains édifices ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Mai 2018 - 17:41

En prélude à la tenue du grand rassemblement annoncé, une réunion entre le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, et les organisateurs est prévue pour ce 23 mai en vue d’harmoniser les vues.

Depuis que l’Union pour la démocratie et le progrès social avait été autorisée par l’autorité urbaine à tenir son meeting à la place Sainte-Thérèse, faisant fi de l’interdiction des manifestations publiques,  la plate-forme Ensemble pour le changement entend, elle aussi, bénéficier de la même faveur. Le 2 juin, les partisans de Moïse Katumbi, réunis au sein de ce regroupement politique, pensent faire mieux que les « thisekedistes » en drainant du monde sur ce site devenu symbolique. C’est là où les leaders de l’opposition communient avec leurs bases installées dans la banlieue est de Kinshasa, réputée zone rouge.

Si pour les partisans de ... Lire la suite


Politique
Lundi 21 Mai 2018 - 18:00

Un groupe d'acteurs politiques, auparavant membres de la plate-forme Rassemblement des forces politiques acquises au changement, voit d'un mauvais oeil que Félix Tshisekedi, récemment élu au terme d'un congrès, soit reconnu comme seul dirigeant du parti de son défunt père, Etienne Tshisekedi.

 

 

À l’origine, le Conseil national de suivi de l'accord de la Saint-Sylvestre(CNSA), dirigé par le président du comité des sages du Rassop, Joseph Olenghankoy, a pris l’option, le 28 mars dernier, de restituer le parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) au camp dirigé par Félix Tshisekedi, récemment désigné président de cette formation lors d'un congrès, pour remplacer Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles. Aussi le CNSA a-t-il prié le Premier ministre, Bruno Tshibala, exclu de l’UDPS dirigée par le fils ... Lire la suite


Politique
Lundi 21 Mai 2018 - 15:15

Le corps de l’activiste des droits de l'homme, assassiné le 25 février dernier dans la foulée de la marche pacifique organisée par le comité laïc de coordination, a été porté en terre le 20 mai à Kinshasa, sur fond de heurts entre les forces de l’ordre et ses proches.    

Les funérailles de Rossy Mukendi ne se sont pas déroulées dans la sérénité. Des échauffourées, il y a en a eu entre les forces de l’ordre et la population qui accompagnait le corps du défunt au sortir de la messe de suffrage dite en la cathédrale Notre-Dame de Lingwala. La procession improvisée depuis l’église à grand renfort de cris et slogans hostiles au pouvoir s’est butée contre les éléments de la police, à la hauteur du boulevard Triomphal. Ces derniers ont empêché au corbillard ainsi qu’à la meute des activistes et autres badauds qui encadraient le cortège ... Lire la suite


Politique
Lundi 21 Mai 2018 - 15:45

Une discussion purement académique alimente la chronique politique de ces dernières heures. Constitutionnalistes, acteurs politiques et membres de la société civile s'opposent sur l’éligibilité de l'actuel chef de l'État qui a déjà épuisé ses deux mandats constitutionnels.    

 À la veille du dépôt des candidatures à la présidentielle, fixée selon le chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante d’ici au 25 juillet, le ciel demeure toujours brumeux quant à la désignation par Joseph Kabila d’un dauphin censé lui succéder à la magistrature suprême du pays. La question n’est visiblement plus à l’ordre du jour au sein de la majorité présidentielle (MP) qui, pour l’heure, scrute plutôt l’option du maintien de son autorité morale à la tête de la RDC. Elle roulerait présentement pour sa candidature à la ... Lire la suite

Pages