Politique


Politique
Samedi 17 Novembre 2018 - 12:02

Les cadres promus ont été nommés, le 16 novembre, par arrêté du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou.

Sont nommés secrétaires généraux de district

Département du Kouilou

District de Hinda : Nsilulu Biangana Isaie

District de Madingou –Kayes : Issaka Clotaire

District de Loango : Mouyabi Kikabou

District de Kakamoeka : Moyen Yandouma Archange

District de Nzambi : Ontsa Edouard

District de Mvouti : Zinga Rodrigue Antoine

Département de Pointe-Noire

District de Tchiamba-Nzassi : Elenga Rufin Carlos

Département du Niari

District de Louvakou : Engoumba Daniel

District de Kimongo : Moukiama Fernand

District de Kibangou : Simbou Laurentine

District de Banda : Dounga Sébastien

District de Nyanga : Amboulou Jean Michel

District de Divenie : Dembé Issac

District de Makabana : Otoka Marius Jonas

District de Moutamba : ... Lire la suite


Politique
Jeudi 15 Novembre 2018 - 16:45

Le président Joseph Kabila a promulgué, le 11 novembre, la loi portant institution et organisation de la strcuture.

 

 

 

 

Installé depuis juillet 2017, le Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA) a toujours fonctionné sans une assise juridique susceptible de le renforcer en tant qu’institution d’appui à la démocratie. C’est chose faite depuis le 11 novembre, à la faveur de la loi portant institution et organisation du CNSA promulguée par le président de la République, Joseph Kabila Kabange.

À moins de cinquante jours des élections, cette institution peut aujourd’hui mener ses actions légalement  en faisant le suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre dans un cadre juridique bien défini.  En effet, le nouveau statut juridique que lui octroie cette loi lui permettra de renforcer son travail qui consiste essentiellement à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:10

Dans le mémorandum qui tourne sur la question « Où sont vos frères ? », adressé à la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco), les parents des détenus regrettent ce qui est vu comme une passivité complice des prélats catholiques, à qui ils rappellent leur engagement à se porter « garants » de leur libération car nommément cités dans l’Accord de la Saint-Sylvestre.

 Les familles des prisonniers politiques de la République démocratique du Congo (RDC) ont déposé, le 15 novembre au siège de la Cénco, à Gombe, un mémorandum adressé aux évêques congolais. Elles rappellent, dans le document, que depuis la signature, le 31 décembre 2016, de l’Accord de la Saint-Sylvestre sous l’égide de la Cénco, leurs parents demeurent embastillés dans les mouroirs congolais, dits « prisons », même si le chapitre V de cet accord statuait sur  ... Lire la suite


Politique
Jeudi 15 Novembre 2018 - 19:12

Dans un document signé le 14 novembre, les candidats à la présidentielle et chefs de parti et  regroupement politique accusent le candidat du Front commun pour le Congo (FCC) d’utilisation à des fins de propagande des biens, des finances et du personnel de l’État.

Depuis le dernier meeting du FCC organisé le 27 octobre, au stade des Martyrs de Kinshasa, avec, à la clé, une grande mobilisation symbolisée par la forte affluence enregistrée ce jour-là, le candidat de la majorité fait l’objet des récriminations diverses. Il lui est reproché de faire main basse sur les finances publiques dans le cadre des activités de la plate-forme présidentielle. L’opposition ainsi que plusieurs organisations de la société civile sont convaincues que l’argent gaspillé lors de cette grandiose manifestation a été puisé dans les caisses de l'Etat. À la suite de quelques ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Novembre 2018 - 17:29

Les membres des deux délégations ont profité de leurs échanges, le 13 novembre à Kinshasa, avec les responsables de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour tester et expérimenter l'outil électronique et sont sortis édifiés de cette avancée technologique réalisée par la Centrale électorale de la RDC.

Une réunion de haut niveau ayant mis autour d’une table les délégués de la Céni, de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et du Marché commun pour l'Afrique orientale et australe (Comesa) a eu lieu le 13 novembre, au siège de la Centrale électorale, indique une dépêche de cette institution publiée le même jour. Présidant la séance au nom de son président, le rapporteur de la Céni, Jean Pierre Kalamba, a expliqué à ses hôtes dans les détails le niveau de l’évolution des opérations électorales à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Novembre 2018 - 16:45

Intervenant le 13 novembre devant le Conseil de sécurité de l’ONU, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Nikki Haley, a prévenu qu’il n’y a aucune raison de retarder l’échéance électorale dans le pays et qu’il n’y aura aucune excuse à l'échec.  

C’est, à la limite, une mise en garde que l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies a adressé aux parties prenantes au processus électoral en République démocratique du Congo (RDC), le 13 novembre, alors qu’elle intervenait devant le Conseil de sécurité de l'ONU sur le processus politique dans ce pays. Nikki Haley a déclaré s’en tenir à la promesse faite par le gouvernement congolais d’organiser les élections d’ici au 23 décembre par l’entremise de la Commission électorale nationale indépendante, l’organe attitré en cette matière. Ceci dit, la diplomate américaine ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Novembre 2018 - 14:30

Décédé le 12 novembre 2009, le président-fondateur du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) a totalisé neuf ans sous terre, le 12 de ce mois.

En mémoire de Bernard Bakana Kolélas, la direction politique de son parti a organisé une messe d’actions de grâce en l’Eglise Saint-Pierre Claver de Bacongo. Conduite par son président, Euloge Landry Kolélas, la direction politique du MCDDI s’est rendue en matinée au cimetière Nsouélé où repose pour l’éternité le président-fondateur pour y déposer une gerbe de fleurs.

Dans l’après-midi, les membres du parti, accompagnés de quelques cadres du Parti congolais du travail et de la majorité présidentielle, dont l’ancien ministre de la Justice, Aimé Emmanuel Yoka, ont pris part à la messe d’actions de grâce. Dans son homélie, l’abbé Jean De Dieu Passi a fait ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Novembre 2018 - 16:19

A la veille du démarrage de la campagne électorale prévu le 22 novembre, conformément au calendrier de la Commission électorale nationale indépendante, l'opposition congolaise offre l’image piteuse d’une structure désagrégée et en panne d’inspiration.

Avec la « tragicomédie » que les principaux leaders de l’opposition, réunis récemment à Genève, en Suisse, viennent de gratifier l’opinion en démontrant leur incapacité à se choisir un candidat consensuel, il y a de quoi relativiser désormais sur leurs chances de parvenir à l’alternance tant souhaitée au sommet de l’Etat. Le démon de la division n’a hélas jamais quitté les allées de cette famille politique qui, dans les deux  cycles électoraux qu’a connus le pays (2006 et 2011), s’est toujours présentée en ordre dispersé, sans un élément catalyseur de ses aspirations.

Aujourd’hui ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Novembre 2018 - 13:30

Le leader de l'Union pour le Congo (UNC)  motive sa décision par le respect des principes et de la volonté des militants de son parti qui l’ont enjoint à maintenir sa candidature à la présidentielle.

A la suite de Félix Tshisekedi qui a été le premier à retirer sa signature de l’accord de Genève du 11 novembre ayant porté Martin Fayulu candidat commun de l’opposition, c’est au tour de Vital Kamerhe de prendre aussi ses distances vis-à-vis de ce pacte. Il a pris cette décision dans la soirée du 12 novembre, quelques heures seulement après que le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est prononcé sur cet accord. Vital Kamerhe, lui aussi, explique ses motivations par la pression exercée par sa base qui n’était pas prête à digérer la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle pour le compte de l'opposition.  « La ... Lire la suite


Politique
Lundi 12 Novembre 2018 - 20:30

Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ne fera pas cause commune avec ses pairs de l’opposition concernant la candidature unique à la présidentielle. Il maintient sa candidature et annonce que son parti est prêt à aller seul aux élections.

Les choses sont allées très vite. Quelques heures seulement après que les responsables de l’UDPS ont donné un ultimatum de quarante-huit heures à leur président pour retirer sa signature de l’accord conclu à Genève, sur la base duquel Martin Fayulu a été désigné candidat commun de l’opposition, Félix Tshisekedi est monté au créneau pour réagir à cette sollicitation. Sans trop se poser des questions, le leader de l’UDPS a pris, le 12 novembre, la résolution de retirer sa signature du communiqué ayant sanctionné cette rencontre. Il explique la portée de son acte, via une ... Lire la suite

Pages