Politique


Politique
Jeudi 23 Février 2017 - 17:42

Le président du G7, Pierre Lumbi Okongo, a révélé que le lider maximo avait laissé, avant son rendez-vous avec la mort, une lettre à transmettre au chef de l’État, via la Cénco, dans laquelle il avait mentionné le nom de celui qui devrait conduire le gouvernement issu de l’accord de Saint-Sylvestre.

Dans un point de presse tenu le 23 février au siège du G7, le président de cette plate-forme politique, membre du Rassemblement, Pierre Lumbi Okongo, a voulu couper court aux spéculations sur la désignation du Premier ministre qui doit conduire le gouvernement à former selon l’accord signé le 31 décembre 2016.

Selon Pierre Lumbi, Étienne Tshisekedi avait inscrit le nom du candidat chef du gouvernement dans une lettre signée de sa main propre qu’il avait laissée pour transmission au chef de l’État, via la Cénco. « Devant les spéculations à sens divers qui ... Lire la suite


Politique
Jeudi 23 Février 2017 - 17:21

Des réunions d’harmonisation de vues et de réajustement des ambitions politiques se succèdent pour départager les cinq candidats déclarés de la plate-forme à la présidence du CNSA alors que l’UDPS allègue que ce poste lui revient de plein droit.

Pas facile de trouver un digne successeur d’Étienne Tshisekedi à la tête du Conseil national du suivi de l’accord d 31 décembre (CNSA). Cette réalité, les membres du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement l’ont apprise à leurs dépens, eux qui peinent jusque-là à résoudre cette équation. À l’heure qu’il est, au moins cinq personnalités issues de cette plate-forme se sont déclarées candidates au poste du président du Conseil des sages qui, de facto, est promu à la direction du CNSA conformément à l’accord du 31 décembre. La commission mise en place pour gérer les ... Lire la suite


Politique
Mercredi 22 Février 2017 - 17:57

Le frère aîné de Moise Katumbi foule le sol congolais au moment où la Conférence épiscopale nationale du Congo poursuit ses concertations avec diverses parties en vue d’accorder les violons sur les arrangements particuliers liés à l’accord de la Saint-Sylvestre.

Résultat de recherche d'images pour "Raphael Katebe katoto"Le richissime homme d’affaires Katebe Katoto est rentré à Kinshasa, le 21 février, en provenance de la Belgique après douze années passées en exil. Suspendu à titre préventif par sa plate-forme, l’Alternance pour la République (AR) en raison de ses prises de position et déclarations contraires à celles de ses compagnons de lutte, le frère aîné de Moïse Katumbi serait rentré pour venir s’expliquer à propos des griefs mis à sa charge. Il est censé être auditionné par la commission de discipline de l'AR chargée de statuer sur son cas. Toutefois, son retour à Kinshasa suscite maintes ... Lire la suite


Politique
Mercredi 22 Février 2017 - 18:30

Le ministre de la Communication et des médias, Thierry Moungalla, a déclaré  le 22 février à Brazzaville que le gouvernement pourrait marquer son accord pour une  autopsie de la dépouille mortelle de Marcel Ntsourou, si cela est le souhait de la famille.

 

 

Thierry Moungalla qui a animé une conférence de presse sur le sujet a appelé les uns et les autres à l'apaisement. Il s'est ensuite appesanti sur l’enquête ouverte par le gouvernement sur cette affaire, avant de retracer les faits tels qu’ils se sont déroulés le vendredi 17 février, date du décès  de Marcel Ntsourou. « C’est autour de 11 heures que Franck Mbani, neveu de Marcel Ntsourou, codétenu de ce dernier  et qui partageait la même cellule avec lui, alerte le directeur de l’administration pénitentiaire sur la survenance d’un malaise sur la personne de Marcel Ntsourou »​, a ... Lire la suite


Politique
Mercredi 22 Février 2017 - 17:24

Selon le président de la Céni, il faudra 1,3 milliard de dollars sur trois ans pour financer l'ensemble du cycle électoral et non pas 1,8 milliard de dollars comme évoqué dernièrement par le ministre du Budget.

Après la dernière sortie médiatique du ministre du Budget évoquant les difficultés de trésorerie que connaît actuellement l'exécutif national qui peine à mobiliser quelque 1,8 milliard de dollars requis pour assurer l’organisation des élections, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) est montée au créneau pour recadrer les choses en donnant les vrais chiffres qui couvrent l’ensemble du processus électoral. C’est Corneille Naanga en personne qui a tenu, à travers une mise au point, à faire la lumière sur cette question. Mardi dernier face à la presse, le président de la Céni a indiqué que le budget total des opérations ... Lire la suite


Politique
Mercredi 22 Février 2017 - 16:15

La Fédération de l’opposition, regroupant le Frocad, l’Idc et le CJ3M, a rendu publique, le 22 février à Brazzaville, une déclaration conjointe dans laquelle elle se dit montrée  déterminée à faire libérer, courant cette année, tous ses membres actuellement incarcérés dans les différentes Maisons d’arrêt et de correction.

Dans cette déclaration, lue par Claudine Munari, présidente de cette plateforme, en présence de Charles Zacharie Bowao ; Clément Miérassa et bien d’autres membres influents de cette coalition, l’opposition radicale a fait le tour d’horizon de l’actualité nationale, avant de donner son point de vue sur les grands sujets de l’heure.

Parlant des arrestations et incarcérations de ses membres, la Fédération de l’opposition s’est dite imperturbable cette année et poursuivra sans relâche, son combat quotidien afin d’obtenir, ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Février 2017 - 17:39

Le Gabon et la Guinée désormais favorables à la libre circulation des personnes et des marchandises dans la sous-région.

Lors du dernier sommet ordinaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) à Djibloho (Guinée équatoriale), le Gabon et la Guinée équatoriale se sont engagés à appliquer -sans exclusive- la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace commun, à toute personne physique possédant une carte nationale d'identité et/ou un passeport biométrique. Une mission de la commission Cémac s'assurera de la matérialisation de la décision, indique un communiqué. La libre circulation des personnes et des marchandises en zone Cémac devrait être effective le 1er janvier 2014, pour éviter de faire figure de «mauvais élève», en Afrique.


Politique
Mardi 21 Février 2017 - 16:30

Le chef de l’État continue d’attendre qu’on lui fasse la proposition de trois personnalités parmi lesquelles il en choisira une pour être nommé Premier ministre. C’est ce qui ressort de son entretien lundi avec une délégation des évêques catholiques.

Les modalités pratiques de l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre sont encore en discussion sous la médiation des évêques catholiques. On est encore loin de sortir de l’auberge au regard des divergences qui planent notamment sur les questions encore en souffrance concernant les arrangements particuliers. Là-dessus, la nomination du prochain Premier ministre et le remplacement d’Étienne Tshisekedi à la tête du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) continuent de bloquer le processus au point que, pour l’instant, les choses sont au point mort.

C’est sur ces entrefaites que les évêques ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Février 2017 - 16:05

L’archevêque de Kinshasa a, dans communiqué publié le week-end dernier, invité les uns et les autres à faire preuve de sagesse, de retenue, d’esprit démocratique pour résoudre la question relative à la désignation du Premier ministre et aux autres questions connexes.

L’enlisement des négociations directes entre l’opposition et la majorité quant aux modalités de la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre a motivé un récent communiqué de l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, qui est sorti de sa réserve pour livrer sa lecture des faits. Dans ce communiqué, le prélat catholique fait le constat d’une léthargie suicidaire qui s’est emparée des parties prenantes aux discussions qui, manifestement, ne semblent pas avoir conscience de ce que peut entraîner leur attitude irresponsable par rapport à l’avenir du pays. Il ... Lire la suite


Politique
Jeudi 16 Février 2017 - 18:30

Ces organisations ont, par ailleurs, rappelé à toutes les parties prenantes que la mise en œuvre intégrale et rapide de l’Accord du 31 décembre 2016 est essentielle à la préservation de la légitimité des institutions de transition jusqu'à la tenue des élections.

Dans une déclaration conjointe de l'Union africaine, des Nations unies, de l'Union européenne et de l'Organisation internationale de la Francophonie sur la RDC, ces organisations internationales se sont dites « de plus en plus préoccupées par l’impasse persistante dans le dialogue entre les parties prenantes politiques sur les modalités de mise en œuvre de l’Accord politique du 31 décembre ».

Ces organisations partenaires ont, en effet, relevé que six semaines après avoir convenu des modalités de gestion de la période de transition devant conduire à la tenue d’élections paisibles et ... Lire la suite

Pages