Coopération : l’Institut Chine-Afrique ouvre ses portes à Beijing

Jeudi 11 Avril 2019 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Inauguré le 9 avril en présence d'une quarantaine d'ambassadeurs et chercheurs, la structure est consacrée à l’approfondissement des relations entre la Chine et l’Afrique, dans les domaines de la recherche et de la culture. Elle a pour objectif de promouvoir les échanges et encourager la coopération sino-africaine.

A l’occasion de l'inauguration de l'Institut Chine-Afrique, le président chinois, Xi Jinping, a formulé le souhait de le voir puiser dans les ressources académiques des deux parties, afin de fournir de bonnes idées et propositions en faveur de la coopération sino-africaine, ainsi qu’avec les autres parties.

Rappelant la décision conjointe des deux parties de construire une communauté sino-africaine de destin plus étroite et d'appliquer les huit initiatives majeures du Forum sur la coopération sino-africaine de 2018, le président chinois a indiqué que la création de cet institut ne serait pas seulement bénéfique à la Chine et l’Afrique mais aussi au reste du monde. « Dans ces nouvelles circonstances, les efforts déployés par la Chine et l'Afrique pour approfondir l'amitié traditionnelle, stimuler les échanges et la coopération, et renforcer l'apprentissage mutuel entre civilisations profiteront non seulement aux peuples chinois et africains, mais contribueront aussi plus largement à la paix et au développement du monde », a souligné Xi Jinping.

La partie africaine, à travers la voix du Pr Sarah Anyang Agbor, commissaire aux ressources humaines, à la science et à la technologie de l'Union africaine, a exprimé son soutien à cet institut. « Nous attendons avec intérêt le renforcement de la coopération Sud-Sud et espérons que cet institut de développement fournira une plate-forme de dialogue entre les universitaires chinois et africains et contribuera au renforcement des capacités par la formation », a-t-il laissé entendre.

Le Pr Sarah Anyang Agbor a relevé que la Chine et l'Afrique ne cessent d’étendre leur coopération. Jouissant d'une amitié de longue date avec plusieurs pays d’Afrique, la Chine s’est imposée comme un partenaire essentiel dans quasiment tout le continent. A travers cet institut, la collaboration entre les deux parties franchit un nouveau cap qui consolide au mieux leurs relations. « Une main-d'œuvre talentueuse, dotée des compétences nécessaires en personnel et en compétences, permettra à notre personnel de suivre l'évolution rapide de la technologie, des chaînes de valeur et de la culture. L'Institut Chine-Afrique est notre conviction unique que l'union fait la force», a déclaré le commissaire aux ressources humaines, à la science et à la technologie de l'Union africaine.

De Pékin, Durly Emilia Gankama

Légendes et crédits photo : 

1- Le Pr Sarah Anyang Agbor prononçant son discours à l'ouverture de l'institut/ Adiac 2 -Une vue des ambassadeurs à la cérémonie d'ouverture de l'Institut Chine-Afrique/ Adiac

Notification: 

Non