Coopération sino-congolaise : le complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou bientôt doté d’une classe Confucius

Lundi 18 Novembre 2019 - 13:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’accord relatif au lancement du programme été signé, le 18 novembre, à Brazzaville entre le proviseur du lycée de la Révolution, Firmin Moungala, et le proviseur adjoint du Henan exprimental high school de Chine (Ecole secondaire expérimentale du Henan), Yang Dongsheng.

La mise en oeuvre de l'accord qui vient d'être signé permettra aux élèves du complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou d'avoir des enseignements qui auront un programme congolais annexé au programme chinois. Ainsi, des enfants apprendront la langue et la culture chinoises depuis la classe de 6e. L’objectif étant d’atteindre mille à deux mille élèves dans trois ans. Selon Firmin Moungala, le partenariat permettra également aux jeunes congolais d’aller apprendre en Chine. «Nous sommes suffisamment avancés, cet après-midi, nous discuterons sur la faisabilité. Il est prévu l’arrivée de trois Chinois, dont un directeur, au Congo avec lesquels nous allons commencer ce programme », a expliqué le proviseur du lycée de la Révolution, au terme de la signature de l’accord.

Le secrétaire général du comité provincial du Henan de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Wang Shushan, a, quant à lui, rappelé que la signature de cet accord est un résultat important de la coopération sino-congolaise dans le domaine de l’éducation. « La signature de cet accord entre les représentants des deux pays marque l’établissement officiel de la première classe Confucius congolaise », a-t-il déclaré.

D’après lui, assurer le fonctionnement de la classe Confucius constitue également un acte important et une action concrète pour mettre en œuvre les « huit initiatives majeures » du Sommet de Beijing 2019 sur la coopération sino-africaine. Ceci pour travailler ensemble à la construction d’une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l’Afrique. « Je suis convaincu qu’avec le soutien du gouvernement chinois et de la partie congolaise ainsi que les efforts conjoints des deux écoles, nous pourrons faire de la classe Confucius un modèle de la coopération amicale entre la Chine et le Congo pour contribuer à construire une communauté de destin encore plus étroite », a conclu Wang Shushan.

Outre la signature de l’accord portant création d’une classe Confucius, la partie chinoise a également fait un don de dix mille livres et dix équipements de projection multimédia au complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Adolphe Mbou- Maba, et du chargé d’affaires de l’ambassade de Chine au Congo, Qian Xiaosong.

Notons que la création de cette classe Confucius fait suite à l’accord de coopération et d’échanges amicaux entre les deux établissements, signé le 30 octobre dernier à Brazzaville, entre les deux parties. En effet, dans le but de promouvoir la coopération entre la Chine et le Congo dans le domaine de l’éducation, les deux établissements avaient décidé d’établir des liens d’échanges interscolaires selon les principes de l’égalité, de la concertation, de la construction en commun et du partage.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Echange des parapheurs entre les deux proviseurs/Adiac

Notification: 

Non