Coronavirus : le gouvernement appelle les Congolais au calme

Lundi 16 Mars 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La ministre de la Santé et de la Population, de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo, a invité le 15 mars la population à ne pas céder à la panique, suite au premier cas confirmé du Coronavirus.

Le message d’apaisement a été prononcé suite à la déclaration du gouvernement annonçant le premier cas confirmé du COVID-19, importé par le collaborateur du Premier ministre en provenance de Paris depuis le 1er mars à Brazzaville.

Jacqueline Lydia Mikolo a indiqué que le sujet Franco-congolais est rentré au pays au moment où la France n’était pas encore considérée comme un pays à haut risque. Selon elle, tous les hôpitaux généraux du Congo ont une formation nécessaire pour gérer les patients du service des maladies infectieuses. 

Le souci du gouvernement, poursuit-elle, est de barrer l’importation des cas de COVID-2019, ajoutant que jusqu’à ce moment le regard du gouvernement est tourné vers les pays atteints de coronavirus.    

S’agissant de la fermeture des frontières, notamment les aéroports et les ports autonomes de Brazzaville et Pointe-Noire, le Beach et le poste de Tchamba Nzassi, Jacqueline Lydia Mikolo a déclaré : « Nous ne sommes pas contentés de renforcer la prévention au niveau des frontières mais nous avons lancé des mesures préventives dans les administrations publiques et privées ».

Interrogée sur l’état de santé du collaborateur du Premier ministre, Jacqueline Lydie Mikolo a rassuré que l’état du patient zéro est stable avec une prise en charge médicale. Elle a, par ailleurs, expliqué que le service de santé avait contacté le cercle familial et professionnel du malade pour des prélèvements à l’immédiat. « Plus de trente prélèvements ont été faits dans ces cercles dont, parmi eux, le Premier ministre se porte bien et déclaré négatif. Aucun membre du gouvernement n’est porteur du coronavirus », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, elle a lancé un appel à toutes personnes en visite sur le territoire congolais au patriotisme. Ils doivent respecter une quarantaine de quatorze jours à leur arrivée. La quarantaine peut s’effectuer à la commune de Kintélé, dans les sites organisés, tout comme à domicile, en respectant les mesures préventives.

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

Le ministre, Jacqueline Lydia Mikolo, répondant à la presse/Adiac

Notification: 

Non