Covid -19 : 8 000 avions gros porteurs seront nécessaires pour la livraison du vaccin

Mardi 15 Septembre 2020 - 13:08

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Pour distribuer le vaccin contre la Covid-19 partout dans le monde,  l’Association internationale du transport aérien (IATA) estime qu'il est indispensable d'avoir 8 000 avions. Elle appelle les parties prenantes à s’organiser dès maintenant.

L’IATA estime qu’il faudra huit mille avions cargo pour acheminer une dose de vaccin auprès de 7,8 milliards de personnes dans le monde. "Et même si l’on considère que la moitié des vaccins pourra être transportée par route, cela reste le plus grand défi auquel ait été confronté l’aviation cargo", a déclaré son patron, Alexandre de Juniac, déjà en pourparlers avec les compagnies aériennes, les aéroports, les organisations internationales de la santé et les sociétés pharmaceutiques, afin de planifier ce pont aérien mondial.

Le secteur du transport aérien cherche à compenser les pertes du trafic passager - victime des restrictions de voyage dues à la propagation du virus - en se tournant vers le fret.

Glyn Hugues, responsable de la division fret au sein de l’IATA, a indiqué que des efforts sont menés en ce moment, afin d’augmenter la capacité cargo au niveau requis.

C’est surtout le transport vers des régions qui ne peuvent pas produire de vaccin qui sera crucial, a-t-il expliqué. La course au vaccin contre le coronavirus s’est accélérée ces dernières semaines. Ce qui met les États sous pression. Quand un vaccin sûr et efficace sera formellement trouvé, il faudra encore l’exporter.

L'IATA a alerté sur les problèmes "potentiellement sévères", qui pourraient être rencontrés dans l’acheminement des doses de vaccins, représentant un défi historique pour les services de distribution aériens.

A ce stade, seule la Russie a annoncé une date de mise sur le marché de son vaccin, dont un milliard de doses auraient déjà été précommandées par 20 pays étrangers. Mais le processus s’accélère dans les laboratoires et rend la question de la livraison pressante.

Selon l’Organisation mondiale de la santé(OMS), une vaccination généralisée serait envisageable à partir de la mi-2021. Tous les avions ne sont pas adaptés au transport de vaccins, car ils ont besoin d'une plage de températures typique comprise entre 2 et 8 ° C pour le transport des médicaments.

Afrique : 220 millions de doses à acheminer

Des candidats vaccins sont actuellement testés en Afrique. L'OMS a déclaré qu'une fois qu'un vaccin Covid-19 sera approuvé, le continent recevra au moins 220 millions de doses initiales. Les 54 pays auraient tous exprimé leur intérêt pour un vaccin Covid-19. L'Afrique a une population de plus de 1,3 milliard de personnes.

L'initiative mondiale pour les vaccins, appelée COVAX, a l'intention de contribuer à l'achat et à la distribution équitable de 2 milliards de doses de vaccins approuvés d'ici à la fin 2021. L'Afrique manque de capacités de production de vaccins. Et distribuer un vaccin à travers le continent serait "impossible" pour le moment, déclare l'IATA.

A cause d'un manque de capacités en Cargo, la taille de la région et la complexité des passages frontaliers. Le transport aura besoin d'une ''précision presque militaire'' et nécessitera des installations froides dans un réseau d'emplacement où le vaccin sera stocké.

L'IATA a exhorté les gouvernements à commencer, dès maintenant, une planification minutieuse pour s'assurer qu'ils sont entièrement préparés une fois que les vaccins sont approuvés et disponibles pour la distribution. C'est un défi historique qui inquiète l’IATA.

Environ 140 vaccins sont en cours de développement dans le monde et deux douzaines sont actuellement testés sur des personnes, dans le cadre d'essais cliniques.

Noël Ndong

Notification: 

Non