Covid-19 : LCPDH exhorte les autorités à associer les jeunes dans la prise des décisions

Lundi 10 Août 2020 - 14:48

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La structure de prévention pour la dignité humaine tient mordicus à ce que les autorités du pays impliquent les jeunes et les femmes dans les décisions prises dans la cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Le Collectif prévention pour la dignité humaine (LCPDH) a lancé, le dimanche 9 août, à Kinshasa une campagne de lutte contre la covid-19 dénommée «Luttons contre la covid-19 en impliquant les jeunes et les femmes dans la prise en charge des décisions ». Selon la coordinatrice nationale de cette ONG, Marina Bazinda Nzigire, les autorités de l'Etat prennent souvent des décisions sans consulter la base composée en grande partie des jeunes et femmes.

Marina Bazinda Nzigire a pris pour exemple le calendrier établi pour la reprise des activités scolaires et académiques qu’elle a jugé irréaliste. Et les jeunes étudiants devraient être associés à l’élaboration de ce calendrier. «Les autorités devraient impliquer les étudiants dans l’élaboration du calendrier car ce sont eux les premiers concernés. L'Etat doit prendre en compte ces jeunes dans la lutte contre la covid-19 dans leurs institutions universitaires respectives », a-t-elle déclaré. 

Aussi la coordinatrice nationale a-t-elle demandé à l'Etat congolais de consulter les femmes pour une bonne riposte, car celles-ci sont présentes dans tous les secteurs de la vie. Enfin, elle  a insisté sur le respect strict des gestes barrières afin de limiter la propagation de la covid-19, le port obligatoire du masque, le lavage de mains, le respect de la distanciation physique, etc. Un cahier des charges élaboré avec les participants sera soumis au gouvernement congolais afin d’associer désormais les jeunes et les femmes dans la lutte contre la covid-19.

D'autres activités sont programmées dans d’autres communes de Kinshasa, dont la commune de Kitambo où se trouve le siège social de LCDH qui milite en faveur de la dignité humaine des femmes, des enfants désœuvrés tels les enfants de rue, les personnes vulnérables et les jeunes. Notons que la campagne lancée le dimanche dernier par LCDH bénéficie du soutien de l'ONG belge 11.11.11.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

LCPDH en campagne contre la covid-19

Notification: 

Non