Covid-19 : le Parlement donne quitus pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire

Samedi 26 Septembre 2020 - 17:19

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Réunis en session extraordinaire le 26 septembre à Brazzaville, le Sénat et l’Assemblée nationale ont une fois de plus donné quitus pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire.

Au niveau de la chambre haute, le président de cette chambre, Pierre Ngolo, a rappelé que cette prorogation qui intervient pour la neuvième fois, est une précaution nécessaire qui doit engager tous les citoyens à se positionner comme acteurs principaux du combat contre la pandémie.

Ce combat, a-t-il signifié, est sans répit tant qu’il n’est pas établi que ce fléau qui n’épargne personne est véritablement vaincu. La reconduction de l’état d’urgence est accompagnée de l’assouplissement de certaines restrictions eu égard aux doléances fondées des citoyens.

 « Nous mettrions sérieusement en péril notre cité si nous devrions faire une mauvaise exploitation d’une certaine liberté retrouvée ». Le président du Sénat a en outre signifié que de nombreux exemples vécus à travers le monde montrent bien la particulière capacité de rebondissement de la pandémie.

Il a, à cet effet, invité à développer davantage la discipline, à respecter strictement les règles édictées pour ne pas créer les conditions d’un reconfinement plus dur et plus difficile à supporter.

« Si tous nous veillons à respecter la distanciation physique, à laver les mains régulièrement, à porter le masque, à couvrir la bouche et le nez et à nous tenir toujours informés, nous pouvons collectivement briser les chaines de transmission. Si par des comportements désinvoltes, nous devions laisser s’envoler la propagation, l’Etat sera dans l’obligation d’exercer son autorité aux dépens des libertés individuelles », a conclu le président de la chambre haute.

 

 

 

Jean Jacques Koubemba

Notification: 

Non