Covid-19 : plus de trois mille familles démunies secourues

Mercredi 22 Avril 2020 - 16:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Fondation Burotop Iris a initié, en partenariat avec les sociétés Vival et MBTP, un plan dénommé « Action solidarité Covid-19 » visant la prise en charge de plusieurs catégories de personnes touchées par les conséquences du coronavirus.

Lancée le 22 avril à la mairie de Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville, cette action dont le coût global est estimé à 87 millions FCFA cible plus de trois mille ménages de Brazzaville et de Pointe-Noire. En effet, outre les personnes âgées et à mobilité réduite, les donateurs ont choisi les chauffeurs de taxi et de bus, les ménagères, les gardiens, jardiniers et peintres. Ces personnes ayant perdu leur emploi à cause du confinement dû au coronavirus bénéficieront aussi des lots composés, entre autres, de riz, de sucre, de spaghettis, de boîtes de sardine, d’huile, d'eau de javel et de savon ainsi que de bidons d’eau minérale.

A Poto-Poto, c’est l’administrateur-maire, Jacques Elion, qui a réceptionné le don au nom de la population bénéficiaire avant de le transmettre aux ayants-droit. « Pour ces trois sociétés qui ont pensé à nous, je ne peux que souhaiter qu’elles puissent prospérer dans leurs activités lucratives. Je demande également aux bénéficiaires de faire attention à ces sociétés ayant pensé à elle, car ce n’est pas chose facile au regard des temps qui courent où toutes les activités sont presque arrêtées », a indiqué Jacques Elion.

Selon la directrice de la Fondation Burotop Iris, Diana Attye, l’enveloppe de 87 millions FCFA a permis de mobiliser environ soxante-dix tonnes de produits alimentaires et de première nécessité et quinze mille bidons d’eau minérale.  «Le Congo traverse une crise sanitaire très importante, c’est de notre devoir sociétal et humain de venir en aide à nos frères et sœurs. Dès l’apparition de la pandémie du Covid-19, nous avons vu un élan de solidarité. La Fondation Burotop Iris avec ses partenaires MBTP et Vival s’inscrivent totalement dans cette logique afin d’aider le pays en cette période difficile en apportant leur contribution à cette initiative gouvernementale », a-t-elle justifié.

Après Poto-Poto, le tour reviendra à Moungali et Ouenzé avant les autres arrondissements de Brazzaville et la ville de Pointe-Noire. Ce sont au total deux cents familles qui en bénéficieront par arrondissement. Pour le cinquième arrondissement, c’est le porte à porte qui est envisagé. « Nous avons choisi de faire du porte à porte et de remettre les dons en mains propres aux familles de Brazzaville et Pointe-Noire. Nous avons répertorié plus de trois mille ménages dans tous les arrondissements. Ces familles sont touchées durement et économiquement dans leur quotidien », a poursuivi Diana Attye, encourageant les autres organisations à penser aux plus sensibles. « Même un petit quelque chose peut apporter du sourire. Si chacun, à son niveau, fait un geste, c’est le collectif qui gagne, et c’est bien cela la solidarité. »

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

1-Diana Attye remettant un échantillon du don à Jacques Elion 2-L’équipe de la FBI/MBTP/ Vival dans l’entrepôt/ Adiac

Notification: 

Non