Culture : il y a vingt-cinq ans Mandela et De Klerk remportaient le prix Nobel de la paix

Vendredi 19 Octobre 2018 - 19:35

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les deux hommes, récompensés le 15 octobre 1993, ont mené d’importantes négociations pour la mise en place d’une politique de réconciliation nationale entre Noirs et Blancs en Afrique du Sud, en proie au régime de l'apartheid.

 

 

 

Vingt-sept ans d’emprisonnement dans les geôles de Robben Island ont fait du leader du Congrès national africain ( le mouvement anti-apartheid) l’un des plus célèbres prisonniers politiques de l’Histoire de l’humanité. En mai 1994, Nelson Mandela remportera les élections et deviendra ainsi le premier président noir d’Afrique du Sud. Il mourra le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans, soit dix ans après avoir reçu sa prestigieuse récompense qui nous rappelle toutes les valeurs d’humaniste et de pacifiste de cette icône mondiale. Pour Nelson Mandela, en effet, cette récompense venait couronner un demi-siècle de combat mené contre l’apartheid dans son pays. Avec Frederik de Klerk, alors président de l'Afrique du Sud, il mena d'importantes négociations pour l'éradication dans leur pays de l'apartheid, ce régime ségrégationiste  instauré en 1948 par la minorité blanche qui prônait un développement séparé.  À la fin de ces négociations, le gouvernement blanc dirigé par de Klerk accepta finalement la tenue d’élections multiraciales.

Les Nobel africains

L’académie Nobel a déjà récompensé seize fois des lauréats venus d’Afrique. Le tout récent Nobel de la paix, attribué cette année au chirurgien et gynécologue de la République démocratique du Congo, Denis Mukwege, en fait le seizième lauréat africain de ce prix mais le neuvième africain à obtenir un prix Nobel de la paix. Les autres lauréats l’ont été en littérature (quatre) ; en médecine, en chimie et en physique.

Le prix Nobel est une distinction décernée chaque année à des personnalités selon certains critères. Il tire son nom du Suédois Alfred Nobel. Chimiste et fabricant d’armes immensément riche, il rédige avant sa mort un testament afin de créer la prestigieuse récompense. L’inventeur de la dynamite lègue alors sa fortune afin de gratifier des personnes « ayant rendu service à l’humanité, permettant une amélioration ou un progrès considérable ». En réalité, il existe non pas un seul mais cinq prix Nobel ou cinq catégories : paix et diplomatie, littérature, chimie, médecine et physique. Ce prix, au-delà de sa grande portée honorifique, est doté d’une rétribution financière conséquente de huit millions de couronnes suédoises soit près de six cents millions de francs CFA, afin de permettre aux lauréats de continuer à persévérer dans leur domaine respectif, pour le bien-être de l’humanité.

 

Boris Kharl Ebaka

Notification: 

Non