Décès du juge Raphaël Yanyi : le rapport d’autopsie révèle un empoisonnement

Lundi 1 Juin 2020 - 16:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’équipe médicale doit cependant identifier la substance ayant occasionné le décès du président du tribunal de grande instance de Kinshasa, celui-là même qui avait la charge de l'affaire Vital Kamerhe et consort.

Les médecins, qui ont pratiqué l’autopsie de la dépouille du juge Raphaël Yanyi à la demande du tribunal, ont finalement établi leur rapport, lequel a été déposé au bureau du procureur de la République près du parquet de Kinshasa-Gombe. D’après radio okapi qui a eu accès audit rapport, l’illustre disparu ne serait pas décédé d’une mort naturelle, mais bien d’empoisonnement. Le rapport d’autopsie, à en croire la même source, est sans ambages à ce sujet. Il en découle que le juge président du Tribunal ayant en charge le dossier 100 jours, mettant en cause Vital Kamerhe et ses co-accusés soupçonnés de détournement des fonds publics, aurait avalé ou aspiré une substance toxique. Il appartient maintenant aux toxicologues de déterminer la nature du poison qui a mis fin à ses jours.  

Entre-temps, une contre-expertise internationale est envisagée pour confirmer ce premier test. Puis, viendra le tour des criminologues d’analyser minutieusement les faits et gestes posés par le disparu lors de la dernière audience du procès, celle du 25 mai. Là-dessus, d’aucuns spéculent d’ores et déjà sur le port, par le juge, du masque lui apporté en début du procès par un quidam sur insistance de la défense. Celle-ci  avait invité le juge dont la voix était, selon elle, quasi inaudible, à se débarrasser de son masque en plastique pour arborer celui en tissu léger. Ce qui a été fait. Une piste qu’entendent néanmoins exploiter les enquêteurs dans leur quête de la vérité sur les circonstances réelles du décès du juge Raphaël Yanyi. Pendant ce temps, le Comité laïc de coordination  propose, aux instances dirigeantes, de décorer le juge président Raphaël Yanyi, mort au front de la lutte contre la corruption, de la médaille de l’Ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba pour honorer sa mémoire.

Alain Diasso

Notification: 

Non