Diaspora: l’Association des élus Franco-congolais se mobilise pour constituer une plateforme

Lundi 7 Septembre 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une assemblée constitutive, en mode distanciel, s’est tenue en visioconférence entre Albert Biossi, Gaston Nitou-Samba, Laurent Boula, Christian Milebe Vaz, Brian Pandzou et Gabriel Ngoma.

Albert Biossi, élu Fanco-congolais, un des initiateurs de l'AEFCLe 5 septembre, les élus Franco-congolais de la région parisienne ont concrétisé l’idée émise précédemment de s’organiser. Leur attachement au pays d’origine, le Congo, et leur situation au centre de gestion, en amont de projets multiples de coopération décentralisées les a incités à constituer une plateforme de mutualisation de leurs efforts.

Ensemble, ils conduiront un travail d’expertise approfondie qui permettra de délivrer des conseils à la fois en France et dans leur pays d’origine.

L’Association des élus Franco-Congolais(AEFC) a pour objectif de favoriser les échanges culturels entre les villes dans lesquelles les membres sont élus et le Congo.

Après l’approbation des documents de base, sigle, statuts et règlement intérieur,  les élus Franco-Congolais se donnent un délai de 15 jours avant le dépôt en préfecture. Ainsi, une réunion en présentiel est d’ores et déjà prévue pour le 26 septembre 2020 à 15h.

Au cours de cette réunion, seront validées: la gouvernance de l'association (président: vice-président etc.) ; la domiciliation de l'association; la mise en place de différentes commissions et la feuille de route définitive de l'association.

En respect de la charte de « l’élu local 2020-2026 en France », les Franco-congolais exerceront leurs fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité. Dans l'exercice de leurs mandats, les élus locaux poursuivront le seul intérêt général, à l'exclusion de tout intérêt qui leur soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.

Ils auront également en mémoire l’engagement à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à leur disposition pour l'exercice de leur mandat ou de leurs fonctions à d'autres fins.

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : Albert Biossi, élu Fanco-congolais, un des initiateurs de l'AEFC

Notification: 

Non