Diplomatie : deux ambassadeurs quittent définitivement le Congo

Mardi 22 Septembre 2020 - 17:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ambassadeur du Cameroun, Komidor Njimoluh, et son homologue du Rwanda, Jean Baptiste Habyalimana dont les mandats respectifs s’achèvent, sont allés le 22 septembre dire leurs adieux au ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération, et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso.

 

Le ballet diplomatique a été ouvert par l’ambassadeur du Cameroun. Le tête-à-tête entre Jean-Claude Gakosso et Komidor Njimoluh a permis aux deux personnalités d’exalter l’excellence des relations entre le Congo et le Cameroun. L’ambassadeur du Cameroun qui vient de passer douze ans au Congo se dit ému de quitter ce pays dont il a salué l’hospitalité du peuple qui l’a tant aimé durant son séjour.

Le diplomate camerounais a souligné les liens historiques qu’entretiennent son pays et le Congo. Des liens qui vont au-delà des questions de frontières, car « le Congo et le Cameroun partagent une histoire et une culture communes, avec les groupes ethniques qui vivent en paix dans les deux pays ». En outre, il a exhorté les Africains à l’unité.

« Le Congo m’a appris beaucoup de choses. Il m’a appris que je suis Africain, et que le meilleur pour un Africain c’est de souhaiter l’unité africaine, que tout ce que les Etats africains subissent ne peuvent connaitre de transformation que dans l’unité, et pour le bonheur de leurs peuples. Le Congo m’a appris la fraternité, le vivre ensemble, qui est une quête permanente pour les Africains qui veulent réussir. Le vivre-ensemble est une priorité de l’être humain », a déclaré le diplomate camerounais à la presse.

Le Congo et le Cameroun sont deux Etats voisins, membres de la CEMAC et de la CEEAC, deux organisations sous-régionales. Au plan bilatéral, Yaoundé et Brazzaville entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération dans divers domaines.

Pour sa part, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Rwanda, Jean Baptiste Habyalimana qui est venu, lui aussi, faire ses adieux, après cinq ans de service au Congo, a rappelé les souvenirs d’un peuple accueillant.

« Je pars avec le souvenir d’un pays ami et frère, d’une communauté congolaise très accueillante, d’un pays où il y a beaucoup d’opportunités, des investissements des deux côtés, surtout dans le domaine du transport, avec la compagnie Rwand-air qui dessert le Congo trois fois dans la semaine. Les visites réciproques nous permettrons d’étendre notre coopération dans d’autres domaines », a confié le diplomate rwandais.

Le Congo et le Rwanda entretiennent de bonnes relations d’amitié et de coopération vieilles de trente ans. La coopération a été dynamisée lors de la quatrième grande commission mixte, tenue en 2016 à Kigali, qui a identifié plusieurs domaines prioritaires, à savoir le transport aérien, l’agriculture, l’élevage, les technologies de l’information et le tourisme.

De même, le ministre des Affaires étrangères a échangé avec deux nouveaux diplomates : El Ghady Sidi, ambassadeur désigné de la République islamique de Mauritanie et Jean-Paul Charlier, chargé d’Affaires en pieds du Royaume de Belgique. Le premier est venu présenter les copies figurées des lettres de créance, et le second, les lettres d’accréditation.

 

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

-Jean Claude Gakosso accueillant l'ambassadeur du Cameroun crédit photo adiac. -Jean Claude Gakosso s'entretenant avec l'ambassadeur du Rwanda

Notification: 

Non