Diplomatie : le ministre mauritanien des Affaires étrangères reçoit les copies figurées des lettres de créance du nouvel ambassadeur du Congo

Jeudi 21 Juin 2018 - 20:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 Le Dr Smail Ould Cheikh Ahmed a reçu en audience, le 20 juin à Nouakchott, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo auprès de ce pays, avec résidence au Sénégal, Luc-Jean Saint-Vito Aka Evy.

Remise des Lettres de créance à SEM Le Président de la République Islamique de Mauritanie par l'ambassadeur Luc-Jean Saint-Vito Aka EvyL'audience s'est déroulée en présence de El Hanchi ketab, ambassadeur, directeur des Affaires africaines au ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Le Congo et la République islamique de Mauritanie entretiennent de bonnes relations de coopération. Le 17 avril dernier, à Addis-Abéba, en Ethiopie, le Dr Isselkou Ould Ahmed Izidbih avait prononcé, à l’occasion de la réunion ministérielle du comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye, un discours dans lequel il soulignait à quel point l’UA avait vite repris l’initiative sur le dossier libyen, grâce notamment aux efforts de ce comité.

Dans ce discours, le ministre rappelait que dès 2011, l’UA avait dépêché en Libye un Comité de haut niveau présidé par Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la République islamique de Mauritanie, en vue d’épargner à la Libye, à l’Afrique et au monde, un désastre, à l’époque imminent. Les va-t-en-guerre étrangers n’ayant pas jugé utile de tenir compte des propositions de l’Afrique avaient décidé de déclencher une guerre sur la Libye, sans plan de sortie de crise.

On se souvient que cela avait été pour lui l’occasion de saluer les efforts inlassables déployés par son homologue congolais, Jean Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Congo, sous l’autorité du chef de l’Etat, Denis Sassou NGuesso, président du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, pour mettre fin à la crise dans ce pays

À l’issue de l’audience avec le ministre, le même jour, en fin de matinée, le diplomate congolais a présenté ses lettres de créance au président mauritanien. Lors de leur entretien, il a été évoqué l’excellence des relations entre les deux chefs d’Etat en appui du leadership sur la crise libyenne et du G5 Sahel.

Luc-Jean Saint-Vito Aka Evy a profité de cette occasion pour transmettre de vive voix les salutations fraternelles du président Denis Sassou N’Guesso. Il a renouvelé sa volonté sur la relance dynamique de relations entre les deux pays, plus particulièrement sur le plan économique et de la pêche avec la mise en place d’une commission d’experts devant aboutir à la tenue d’une commission mixte de coopération.

L’entretien s’est achevé sur les souhaits de succès adressés au gouvernement mauritanien pour le 31e Sommet de l’UA qui se tiendra à Nouakchott, du 1er au 2 juillet. L’ambassadeur du Congo a rencontré dans les locaux du consulat, la communauté congolaise basée en République islamique de Mauritanie.

 

 

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : Remise des Lettres de créance au président de la République islamique de Mauritanie par l'ambassadeur Luc-Jean Saint-Vito Aka Evy

Notification: 

Non