Disparition : SOS de Lisped pour feu Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Vendredi 24 Avril 2020 - 12:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.

La Ligue sportive pour la promotion et la défense des droits de l’homme (Lisped) se préoccupe de la situation du feu Nicodème KabambawaKabengu alias Serpent de rail, ancien international congolais et vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football en 1968 en Ethiopie.

Décédé le 28 février 2020 à Kinshasa, sa dépouille mortelle se trouve encore à la morgue de la clinique Ngaliema. La Lisped sollicite ainsi l’implication des autorités compétentes pour que ce Léopard champion d’Afrique et coach adjoint du sélectionneur yougoslave Vidinic en 1974 soit enterré même dans l’intimité, compte tenu de l’état d’urgence sanitaire et des mesures prises par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19. En fait, la dépouille mortelle de feu Nicodème Kabamba est bloquée à la morgue de la clinique Ngaliema, alors que son dossier, souffle-t-on, traînerait au ministère du Budget.

« Feu Kabamba Nicodème, capitaine et champion d’Afrique 1968 et coach adjoint de Vidinic des Léopards, est décédé le 28 février et son corps a été acheminé à la morgue de la clinique Ngaliema. Nous avons saisi la Fédération congolaise de football association (Fecofa), le président Constant Omari a même fait le déplacement à la morgue et a pris langue avec la famille pour dire que dans un premier temps, la Fecofa a avancé des frais pour l’hébergement du corps au frigo de la morgue jusqu’au jour de la levée du corps », indique Maître Alain Makengo, président de la Lisped.

Il ajoute : « Nous avons aussi saisi le ministère des Sports qui a introduit le dossier en bonne et due forme au niveau du ministère de Budget depuis le 6 mars 2020. Le dossier se trouve donc à ce niveau. Nous ne voulons pas qu’il y ait beaucoup de fonds là-dessus, parce que les instructions qui ont été données par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi sont claires dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, toutes les obsèques se feront dans l’intimité, il n’y aura pas beaucoup de gens, nous avons demandé même le minimum pour que l’illustre disparu soit inhumé ». Mais jusqu’à l’instant, regrette-t-il, le dossier est au ministère du Budget. Tout le monde est au courant de cette situation, aussi bien la Fédération congolaise de football association que les ministères des Sports et du Budget.

« Mais ce qui nous fait tiquer, c’est de voir un Léopard qui a servi le pays, c’est par eux que nous avons deux étoiles sur le maillot national (la RDC est vainqueur de la CAN en 1968 alors que Kabamba était joueur, et en 1974 lorsqu’il était coach adjoint de Vidinic), être abandonné presque deux mois après son décès, dans la morgue. C’est ce qui fait mal. Nous sollicitons l’indulgence des autorités qui ont ce dossier de pouvoir le décanter pour que nous puissions enterrer, même dans l’intimité, ce Léopard Nicodème Kabamba », conclut-il avec amertume.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Feu Nicodème Kabamba Kabengu, alias serpent de rail, décédé le 28 février 2020 à Kinshasa

Notification: 

Non