Distinction: un Congolais parmi les lauréats du concours d’écriture sur la Covid-19

Jeudi 16 Juillet 2020 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Rosin Francis Emerson Loemba, doctorant en lettres à la Faculté des lettres, arts et sciences humaines à l’Université Marien-Ngouabi a occupé le deuxième rang au concours d’écriture organisé en ligne en mai, sur le thème: « Covid-19 : nouvelle de chez moi ».

Les résultats ont été donnés par visioconférence, explique le communiqué de presse de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

 Le concours consistait à présenter des nouvelles ou des poèmes sur le thème choisi en dix ou quinze pages maximum.

Au total, cinquante-six étudiants ont pris part à ce test, dont l’unique Congolais a occupé la deuxième place, après avoir présenté un poème qui lui a valu la moyenne de 72,7%.

L’initiative, poursuit le communiqué, était de  la direction Afrique centrale et Grands lacs de l’AUF et le bureau régional multisectoriel de l’Unesco. L’objectif avait été  de donner l’opportunité aux étudiants d’exprimer leur perception de la pandémie et d’explorer divers aspects dans le vécu de la population autour d’eux,

Joint au téléphone, Rosin Francis Emerson Loemba a expliqué qu’il n’a su qu’évoquer la douleur et la déchirure du cœur causées par la pandémie. Selon lui, le monde connaît un désastre dans tous les secteurs où rien ne marche en terme d’activités et de  bien d’autres services.

En tant que poète, poursuit le jeune doctorant, il a exprimé sa douleur tout en gardant haut le rêve parce qu’il faut rester toujours optimiste pour l’avenir. A cet effet, le lauréat a émis le souhait de voir d’autres organisations encourager les jeunes écrivains dans ce genre d’initiatives, afin de les pousser à l’imagination.   

 Et d'ajouter:  « Je suis très ravi d’occuper la deuxième place parmi les cinquante-six étudiants africains. Ce genre d’activités permet de susciter de nouvelles plumes. La pandémie du coronavirus permet à toute personne de s’exprimer par  écrit pour nourrir ses rêves. Elle a servi à quelque chose, bien qu’étant une réalité macabre mais aussi un miroir qui permet de se regarder pour s’améliorer », a-t-il dit.   

Le lauréat recevra son prix par le biais de la  représentation de l’Unesco au Congo. Il sera composé d’un ordinateur complet et d'une attestation de participation.    

 

 

   

LGO

Légendes et crédits photo : 

Le lauréat Rosin Francis Emerson Loemba(DR)

Notification: 

Non