Diversification économique : cent entreprises vont bientôt recevoir des financements du gouvernement

Mardi 29 Septembre 2020 - 15:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le comité de sélection mis en place par le Congo et la Banque mondiale vient de boucler la première phase d’identification, avec la validation de 1113 dossiers éligibles. Un jury sera constitué, dès le 5 octobre, afin de procéder à la sélection de deux cents entreprises qui bénéficieront de deux mois de formation.  

Après la phase de formation prévue entre octobre et décembre, les deux cents présélectionnés seront soumis à un examen de soutenances orales pour désigner les bénéficiaires des subventions de l’État. Selon le chef de mission du Concours de plan d’affaires(CPA), Nicolas Hounto, les critères de sélection reposent essentiellement sur le profil de l’entrepreneur et sa connaissance du domaine d’activité ; la qualité du projet ; la connaissance du marché et les besoins financiers.

« En raison de la crise sanitaire du coronavirus, le nombre des lauréats a été revu de cinquante à cent et la durée du processus de sélection de six à trois mois. En février 2021 au plus tard, nous allons procéder au virement sur les comptes des bénéficiaires. Le lancement du deuxième cycle du programme d’appui aux PME est prévu pour le mois de mars prochain. En tout état de cause, le chronogramme doit être validé par la tutelle et les partenaires de la Banque mondiale », a indiqué Nicolas Hounto.     

Le gouvernement congolais a mobilisé plus de sept milliards FCFA pour financer deux cents Petites et moyennes entreprises(PME) réparties en deux cycles. Ce programme de soutien aux porteurs de projets est initié par la République du Congo et la Banque mondiale, à travers le Projet d’appui au développement des entreprises et la compétitivité(Padec). Il repose sur deux instruments essentiels : le Concours de plan d’affaires et le Fonds d’appui au développement des PME.

L’objectif de ce programme, à en croire les autorités de tutelle, est d’arriver au cours des trois prochaines années à créer de nouvelles entreprises dynamiques, grâce au coachings et aux financements prévus à cet effet. Il contribuera aussi à stimuler les secteurs porteurs tels que l’agrobusiness, le numérique, le tourisme, les transports et la logistique. Le comité de sélection a déjà fait le tour du pays à la recherche des porteurs des projets innovants ; les experts se sont déployés le long du corridor Pointe-Noire-Brazzaville-Ouesso passant par les villes comme Dolisie, Nkayi, Kinkala, Oyo, Owando.

Lors du lancement de la campagne d’identification des candidats aux financements, le 12 mars dernier, la ministre des PME, de l’Artisanat et du Secteur informel, Yvonne Adélaïde Mougany, a évoqué la quote-part de 40% réservée aux jeunes, femmes et personnes vivant avec handicap. « Notre ambition est que (…) se renforce dans la société congolaise la culture entrepreneuriale et managériale. Ainsi vont émerger les nouvelles générations d’entrepreneurs professionnels et modèles dotés d’une forte capacité d’entraînement », a-t-elle signifié à cette occasion.

La mise en œuvre des activités liées au Concours de plan d’affaires et au Fonds d’appui au développement des Petites et moyennes entreprises est confiée à l’unité de coordination du projet Padec, avec un appui des experts de la Banque mondiale. Les cent finalistes bénéficieront des subventions allant de cinq à quinze millions francs CFA.

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Les officiels lors du lancement de la campagne de sélection/Adiac

Notification: 

Non