Économie


Économie
Samedi 23 Mars 2019 - 17:24

C’est sans doute l’une des fiscalités les plus lourdes pour une entreprise opérant en RDC. Par ailleurs, les exploitants forestiers doivent faire face à une mauvaise campagne des ONG internationale, dont la plus virulente Greenpeace. A ce jour, la contribution du secteur du bois reste étonnamment basse si l’on se réfère aux potentialités disponibles. Le pays projette tout même de produire plus de 170 000 tonnes de grumes en 2019 pour une valeur de 26,2 millions de dollars américains.  

Avec ses 155 millions d’hectares de forêts, la RDC devrait, du moins en théorie, disposer d’une industrie du bois la plus contributrice aux recettes de l’Etat. Aux dires de certains acteurs avertis, le secteur reste très marginal dans l’architecture économique du pays, avec une participation au PIB national de moins de 1 %. Pourtant, cette production annuelle de grumes ... Lire la suite


Économie
Samedi 23 Mars 2019 - 12:43

Les jeunes bénéficiaires vont rejoindre la grande famille d’entrepreneurs africains lauréats de l’édition 2019, dont la liste a été publiée le 22 mars sur la plate-forme TEFConnect.  

La participation des entrepreneurs congolais au programme de la Fondation Tony-Elumelu (TEF) s’améliore par rapport aux précédentes éditions. L’an dernier, par exemple, ils étaient onze sélectionnés et cette année ils sont quinze. De quoi satisfaire Loriane Dzon, la responsable de communication de l’UBA Bank, membre de la fondation, qui pense que c’est bénéfique pour le pays « d’avoir des porteurs de projets qui vont créer des entreprises et qui créent des emplois ».

Une nouvelle ère s’ouvre à ces jeunes qui devront suivre des formations en ligne, recevoir l’aide d’un mentorat puis un accompagnement financier de dix mille dollars. « La prochaine étape pour ... Lire la suite


Économie
Jeudi 21 Mars 2019 - 14:45

Le ministère des Finances et du budget va tester, à partir du 25 mars, le nouveau système intégré de gestion des finances publiques, avant de le déployer dans toute l’administration publique.

Les ministères de l’Intérieur, de l’Energie, de la Construction et des Finances serviront de plate-forme pilote pour peaufiner la nouvelle application qui vise à gérer, sécuriser et rationnaliser les recettes de l’Etat.

Ce projet s’inscrit dans le plan d’action actualisé du projet Système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip) de 2019, présenté le 20 mars à Brazzaville, lors du neuvième comité de pilotage dudit projet, présidé par le ministre de tutelle, Calixte Nganongo.

« Cette réunion est une occasion qui nous permet de passer en revue ce que nous estimons être la pierre angulaire de toutes les réformes au niveau des régies financières », ... Lire la suite


Économie
Jeudi 21 Mars 2019 - 13:00

D’après le Comité monétaire et financier national, qui vient de tenir sa première session ordinaire de l’année, le 18 mars à Brazzaville, le progrès de la masse monétaire traduit la conjoncture économique dopée par les réformes établies par la banque centrale.

Les experts ont observé, en lien avec le léger rebond, une augmentation des avoirs extérieurs nets, le taux de couverture extérieure de la monnaie est ressorti à 32,6% en 2018, contre 27,6% un an auparavant.  

Au plus fort de la crise économique, entre 2016-2017, le coût de la monnaie en circulation s’établissait à environ 1938 milliards FCFA, un niveau très faible par rapport aux années d’embellie.

De même, la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a noté une forte augmentation des exportations de pétrole depuis 2018, le solde du compte courant a été excédentaire de 24,4% du ... Lire la suite


Économie
Mercredi 20 Mars 2019 - 19:27

Le débarcadère fluvial de la capitale congolaise va être doté, dans les prochains jours, de nouvelles grues par l’Union européenne (UE), a annoncé le 20 mars à Brazzaville, l’envoyé spécial de cette institution pour la région des Grands Lacs, Koen Vervaeke.

S’exprimant à la presse, au terme d’un entretien avec le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, l’émissaire de l’UE a indiqué que son institution entend investir davantage en Afrique aux fins d’aider le continent à réaliser la croissance économique et créer des emplois.

« En Europe, nous savons qu’avec nos partenaires africains, la croissance économique, la création d’emplois viendront de l’investissement et non de l’aide au développement. Nous avons créé les moyens et les instruments d’investir davantage sur le continent », a indiqué Koen Vervaeke.   

Concernant ... Lire la suite


Économie
Mercredi 20 Mars 2019 - 18:45

Le Français Pierre-Louis Araud est venu lancer les festivités marquant le cent cinquantième anniversaire de sa cuvée emblématique Moët Impérial. Lors d’une conférence de presse, le 19 mars, il a largement commenté l’aventure de la marque au Congo qui remonte à près de 116 ans, précisément en octobre 1903.

Le vin de Champagne est l'une des boissons les plus consommées dans le monde et connaît une croissance fulgurante. Il est indiqué pour presque tous les événements, notamment lors des réveillons, des cérémonies de mariage, des baptêmes, des fêtes d'anniversaire, des rencontres professionnelles, des sorties en boîte, des brunchs ou tout simplement le plaisir personnel.

À la tête d’une délégation des cadres du groupe français, Pierre-Louis Araud veut renouer avec ses partenaires et son réseau de distribution (les supermarchés) au niveau local et de la ... Lire la suite


Économie
Mercredi 20 Mars 2019 - 17:41

Une session de formation des instituteurs et professeurs a été lancée, le 20 mars à Kinkala, chef-lieu du département du Pool, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « classes vertes » pour l’éducation nutritionnelle et la sécurité alimentaire au Congo.

Le projet « classes vertes » est une initiative du gouvernement congolais et de ses partenaires des agences du système des Nations unies, en partenariat avec le Département de l’agriculture des Etats-Unis (USDA). L’activité de Kinkala est censée regrouper des participants des départements de la Bouenza, du Kouilou, de la Lekoumou, du Niari, y compris du Pool. À travers cette initiative, le gouvernement et les partenaires au développement veulent promouvoir le travail de la terre et lutter contre la sous-alimentation. L’objectif de la formation, ont- ils dit, est de faire acquérir les connaissances ... Lire la suite


Économie
Mercredi 20 Mars 2019 - 15:00

La ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo, a lancé l'appel à l’occasion de la Journée internationale des forêts, célébrée le 21 mars de chaque année.

L’édition de cette année, célébrée sur le thème  « Les forêts et l’éducation », se fixe comme objectif de convaincre la population de l’infinie richesse de la nature et du rôle qu’elle doit jouer dans l’apprentissage des enfants. Elle tient également à interpeller les gouvernements à mettre au point des programmes scolaires qui éduquent la jeunesse au respect de l’environnement, la protection des ressources naturelles fragiles et la promotion des pratiques commerciales durables.

Notons que dans cette perspective, les forêts congolaises sont d’un apport inestimable, eu égard à l’important potentiel de biodiversité, de biens et services dont elles recèlent et, de leur ... Lire la suite


Économie
Mardi 19 Mars 2019 - 17:45

La réunion de concertation entre le Trésor public congolais et son réseau des Spécialistes en valeurs du trésor (SVT) s’est ouverte, le 19 mars à Brazzaville, sur fond de mobilisation des banques locales.

Le marché financier local s’anime de plus en plus, avec un total de quarante-six milliards de francs CFA mobilisés en 2018. La tendance au premier trimestre est en hausse par rapport à l’année écoulée. Mais sur les dix-huit séances d’adjudication organisées à la même période, les souscripteurs sont pour l’essentiel des SVT étrangers.

C’est pourquoi, deux ans après son entrée dans le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la République du Congo est en quête de nouvelles pistes de solution pour renforcer sa politique de gestion de la dette publique. Le pays veut, pour cela, remédier au manque de transparence ... Lire la suite


Économie
Mardi 19 Mars 2019 - 17:00

La ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Olga Ghislaine Ingrid  Eboucka-Babackas, et le coordonnateur résident du système des Nations unies, Anthony Ohemeng-Bohama, ont paraphé le nouveau plan cadre, le 19 mars, à Brazzaville.

La nouvelle feuille de route est censée orienter les aides au développement en faveur du Congo sur une période de cinq ans, 2020-2024. Ainsi, 31,53% du coût global seront attribués aux activités relatives au renforcement de la gouvernance, 40,29% à la valorisation du capital humain et 28,16% à la diversification de l’économie nationale. Trois priorités du Plan national de développement, lequel intègre les Objectifs de développement durable (ODD).

« Le document que nous venons de signer prend en compte les injonctions des ODD. Nous avons besoin de vous pour atteindre toutes les couches de la société ... Lire la suite

Pages