Dossier Ronsard Malonda : la société civile saisit le Conseil d’État

Mercredi 15 Juillet 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ce regroupement de citoyens sollicite l’ouverture d’une information judiciaire visant à obtenir l’annulation de la décision.

Après la série de contestations organisées dans la rue par l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ses alliés ainsi que par la coalition Lamuka contre l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda comme président de la centrale électorale, les acteurs de la société civile de la République démocratique du Congo (RDC) ont saisi, le mardi 14 Juillet, le Conseil d’État. Ils sollicitent l’ouverture d’une information judiciaire allant dans le sens d’obtenir l’annulation de cette décision. Plusieurs acteurs de la société civile, avec à leur tête le coordonnateur de Synergie Congo-culture, Christopher Ngoyi, accompagnés du collectif de leurs avocats, ont été présents à ce rendez-vous devant le Conseil d’État.

Il est rappelé que l’entérinement de Ronsard Malonda par l’Assemblée nationale ainsi que son choix par les confessions religieuses restent sujets à caution. Au niveau des votants, les représentants des confessions religieuses dénoncent une procédure entachée d’irrégularités. Ce qui conduit à contester l’entérinement de ce choix au niveau de l’Assemblée nationale. De leur côté, les partis politiques dont l’UDPS et ceux membres de la coalition Lamuka ont manifesté dans la rue les 9 et  13 juillet dans plusieurs villes du pays, disant que le choix de Malonda à la tête de la Commission électorale nationale indépendante consacrerait la continuité de l’ère Nangaa, avec les tares reprochées à cette dernière dans la gestion du processus électoral.

Lucien Dianzenza

Notification: 

Non