Drame de Beni et ses environs : les femmes leaders interpellent la communauté internationale

Jeudi 2 Janvier 2020 - 12:44

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les managers féminines viennent d’effectuer une mission de solidarité et de paix dans le Nord-Kivu à l’issue de laquelle elles affirment avoir touché du doigt les réalités et les souffrances vécues par la population de cette partie du pays.

Dans le compte-rendu de leur séjour du 19 au 22 décembre 2019 à Beni et ses environs, ces femmes leaders regroupées au sein d’African women’s leaders network (AWLN) ont tiré la sonnette d’alarme et ont interpellé la communauté internationale sur le drame que vivent les populations de cette partie de la RDC.

L’objectif de cette descente dans le Nord-Kivu était de leur permettre d’avoir suffisamment d’éléments de première main et de terrain pour mener un plaidoyer au niveau du continent africain et de la communauté internationale tout entière sur la situation que traverse Beni et ses environs, en vue d’attirer leur attention sur ce drame et d’obtenir l’implication pour mettre fin à cette situation qui dure depuis plusieurs décennies et qui a déjà causé plusieurs milliers de morts parmi les Congolais.

Cette équipe conduite par Marie madeleine Kalala était, en outre, composée des plusieurs autres femmes pionnières comme Eve Bazaïba, Marie-Louise Mwange et Julienne Lusenge.

Des réalités de terrain parlent

Au cours de leur séjour dans cette partie de la RDC, ces femmes leaders ont visité des endroits forts de la situation que vivent Beni et ses environs. Il s’agit notamment des orphelinats dont ceux de Butsha et de Mabakanga, qui hébergent les enfants victimes des massacres. A Oïcha, ces femmes pionnières ont également échangé avec d’autres femmes rescapées des massacres.

Partout où le groupe est passé, il s’est adonné à encourager les femmes et la population de cette partie du pays qui sont, d’une manière ou d’une autre, victimes de cette situation qui perdure dans le Nord-Kivu. Dans leurs gibecières, ces femmes ont apporté des vivres et non-vivres en vue de facilité, autant que faire se peut, la vie à ces victimes du drame de l’est de la RDC. «La situation de Beni touche toute les femmes de la RDC. Toute femme doit mener une action pour lever le ton afin de mettre un terme à ce drame », a expliqué la cheffe de cette délégation, Marie-Madeleine Kalala, motivant leur activité dans cette partie du pays.

Dans leur appel à l’action, ces femmes ont indiqué que cette mission de solidarité et de paix, qui est la première, sera suivie par d’autres missions. Elles ont exhorté les autres femmes et les hommes à se joindre à elles pour la restauration de la paix dans ces territoires du Nord-Kivu. Ces femmes, qui ont été accompagnées sur le terrain par des ONG locales ont, par ailleurs, indiqué que  la situation de Beni et de ses environs reste la préoccupation des femmes de toutes les provinces de la RDC.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Visite des femmes leaders à l'un des orphelinats

Notification: 

Non