Education : l’AUF se lance dans la collecte des attentes des pays membres de la Francophonie

Jeudi 9 Juillet 2020 - 20:58

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a lancé une consultation mondiale de la francophonie scientifique afin de permettre aux établissements membre de cette structure de présenter leurs attentes.

A en croire le site www.auf.org, cette consultation mondiale sollicitera, selon différentes modalités, entretiens qualitatifs, focus groupes et questionnaires en ligne, toutes les parties prenantes de l’enseignement supérieur et de la recherche francophones afin de recueillir leurs besoins et attentes différenciés, dans les dix régions d’implantation de l’AUF dans le monde.

Ce sont les dirigeants des mille sept établissements membres de l’AUF répartis dans cent dix-neuf pays, qui sont au cœur de ses actions et de son identité, des responsables politiques, des responsables impliqués dans la gouvernance universitaire des établissements, des personnalités influentes de la société civile, des étudiants ; des doctorants qui sont concernés par cette enquête. Ces derniers peuvent d’ores et déjà exprimer leurs besoins et leurs aspirations via un questionnaire disponible en ligne.

Cette consultation mondiale implique toutes les équipes de l’AUF. Elle alimentera la future stratégie quadriennale 2021-2025 qui sera élaborée selon une démarche ascendante à partir du terrain et en co-construction. Elle permettra également de publier au printemps 2021 un état des lieux prospectif sur l’enseignement supérieur et la recherche dans l’espace francophone. C’est cette stratégie qui sera présentée lors de la prochaine assemblée générale de l’AUF en mai 2021 à Bucarest (Roumanie).

Notons que l’AUF regroupe mille sept universités, grandes écoles, réseaux universitaires et centres de recherche scientifique utilisant la langue française dans cent dix-neuf pays. Créée il y a près de soixante ans, elle est l’une des plus importantes associations d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche au monde. C’est également l’opératrice pour l’enseignement supérieur et la recherche du sommet de la Francophonie. À ce titre, elle met en œuvre, dans son champ de compétences, les résolutions adoptées par la conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage.

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Affiche du programme

Notification: 

Non