Education : les déficients visuels apprennent le braille

Mercredi 3 Juin 2020 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La session d’alphabétisation en braille destinée aux aveugles et malvoyants âgés de dix-huit à soixante-neuf ans a démarré le 30 mai, au Complexe scolaire inclusif Emmaüs, situé à Kintélé au Nord de Brazzaville.  

La formation s’étendra jusqu’en juillet prochain afin de leur permettre de bien compter, lire et écrire en braille.  Au total, vingt-cinq apprenants répartis dans cinq salles de classes bénéficient des instructions du lundi à samedi.

Les enseignements sont dispensés par cinq formateurs dans le cadre de la première session d’alphabétisation en braille des adultes financée par la Mission Evangélique Braille Suisse pour un montant de 19, 042 millions francs CFA.

Les facilitateurs ont indiqué à cette occasion que la formation en braille permettra aux non- voyants de s’ouvrir au monde. Pendant deux mois, le matériel didactique choisi concerne l’abécédaire en braille, des tablettes et poinçons pour l’écriture, du papier braille, des cubes, cubarithmes et bien d’autres.

Les apprenants bénéficieront des connaissances sur l’écriture braille ainsi que sur l’historique de l’inventeur Louis Braille etc.

Le vice-président de l’association « Viens et Vois », Dieudonné Mbimi, a expliqué à cette occasion la nécessité d’apprendre l’écriture. Le braille, poursuit-il, n’est plus à démontrer au monde car il porte beaucoup plus que l’audio pour cette catégorie de personnes. Selon lui, l’écriture aide l’aveugle à retrouver sa dignité ainsi qu’à avoir l’orthographe du mot.  

Dieudonné Mbimi a exhorté les apprenants à plus de volonté en développant leur sens du toucher et leur foi afin de faciliter leur apprentissage à cette nouvelle technique d’écriture. 

Notons que la session de formation d’alphabétisation destinée aux personnes vivant avec handicap n’est pas la première du genre pour l’Organisation non gouvernementale « Viens et Vois » que dirige Emerson Massa. Parmi les formations organisées figurent celles portant sur le langage de signes destinées aux pédagogues spécialisés, l’initiation à l’informatique, l’utilisation du téléphone ainsi que dans le domaine de l’agriculture et la pâtisserie aux déficients visuels.

 

 

Lydie Giisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

les apprenants lors de la session (DR)

Notification: 

Non