Enseignement supérieur : les étudiants édifiés sur les relations de l’UE avec le monde

Mercredi 11 Mars 2020 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Congo, Raul Mateus, a effectué le 11 mars, une visite de travail à l’Ecole supérieure de gestion et d’administration des entreprises (ESGAE), pour échanger spécifiquement avec les étudiants de cet établissement privé spécialisé dans la formation et la recherche en sciences de gestion et de management.

Plusieurs étudiants de l'ESGAE étaient tout heureux et surpris de recevoir, pour la première fois, un ambassadeur de l’UE. A l’occasion de cette visite, le directeur général dudit établissement, le Professeur Roger Armand Makany, en présentant la structure qu’il dirige, a axé son intervention sur la dynamique d’internationalisation de son école qui, selon le promoteur, est dans une démarche active d’ouverture depuis vingt ans. Les principaux défis à relever sont connus et les cibles également.

Au plan national, l’ESGAE a été le premier établissement privé d’enseignement supérieur à obtenir l’agrément définitif du ministère de l’Enseignement supérieur, et le seul à avoir l’accréditation du ministère de l’Enseignement supérieur pour délivrer des Masters. Tous les diplômes (BTSE, Licence, CESAE, Masters) sont reconnus par l’Etat. « Au plan international, depuis 2008, l’ESGAE est classée parmi les mille meilleures écoles et universités du monde selon le classement de l’agence française de notation Eduniversal. L’ESGAE est le premier et l’unique établissement de notre pays pour lequel les diplômes sont reconnus par le Conseil Africain et Malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) (…) », a déclaré le directeur général de l’ESGAE, le professeur Roger Armand Makany.

Quant à Raul Mateus, il a parlé de l’UE, des relations avec le monde, la révolution verte, digitale, et a chuté sur le programme Erasmus (un programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les universités, les grandes écoles européennes et des établissements d’enseignement supérieur à travers le monde entier », qui selon lui, est très mal connu au Congo.

Au-delà d’une causerie-débat avec les jeunes, Raul Mateus a effectué une visite guidée qui lui a permis de voir et d’apprécier les conditions d’études des apprenants ainsi que les conditions de travail du personnel de cet établissement. Avant de quitter l’ESGAE, l’ambassadeur de l’UE a signé le livre d’Or par des mots d’encouragements par rapport aux actions accomplies et souhaité plein succès à l’institution.

Guillaume Ondzé

Légendes et crédits photo : 

De gauche à droite au quatrième rang l'ambassadeur de l'UE et au cinquième le Dg de l'ESGAE

Notification: 

Non