Environnement : les sept lauréats du prix jeunes champions de la terre seront primés au siège de l’ONU

Vendredi 21 Septembre 2018 - 19:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Sept pionniers dans le domaine, âgés de 18 à 30 ans, recevront le prix très convoité des « Jeunes champions de la Terre », la distinction environnementale la plus prestigieuse décernée par les Nations unies, pour leurs projets ambitieux de restauration et de protection de la nature.

Chacun des lauréats recevra son prix lors de la cérémonie annuelle de remise des prix « Champions de la Terre », organisée en marge de l’assemblée générale à New York, le 26 septembre.

Grâce à leurs idées environnementales révolutionnaires et les concepts innovants qui ont pu leur donner vie, ces sept finalistes se sont distingués parmi des milliers de candidats à travers le monde. Ils ont été nommés « Jeunes champions de la Terre 2018 » par un jury international composé du directeur général de Covestro, Markus Steilemann, du directeur de « Coalition WILD », Crista Valentino, de l’envoyée du secrétaire général des Nations unies pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, et du directeur exécutif d’ONU Environnement, Erik Solheim.

Les sept  lauréats 

Shady Rabab, pour avoir traité de la pauvreté et de la gestion des déchets en Égypte en fabriquant des instruments de musique à partir de déchets et pour avoir permis à des jeunes de participer à un groupe de musique.

Hugh Weldon, pour son application pour smartphone qui calcule l’empreinte écologique d’un utilisateur grâce à l’analyse des tickets de caisse enregistrés par l’application.

Heba Al-Farra, pour son soutien aux femmes spécialistes de l'environnement dans l'industrie verte au Moyen-Orient et en Afrique du nord.

Arpit Dhupar, pour sa technique révolutionnaire qui filtre 90 % des particules émises par les générateurs diesel et les transforme en encre sans réduire leurs performances mécaniques.

Miao Wang, pour son initiative Better Blue, qui permet aux plongeurs de conserver et de protéger l’océan.

Miranda Wang, pour sa technologie innovante visant à transformer la pollution plastique en de nouvelles ressources pour une économie durable.

Gator Halpern, pour avoir créé un réseau de fermes coralliennes visant à restaurer les récifs menacés, restaurer les écosystèmes dynamiques et protéger les communautés qui en dépendent.

Un prix doté de plus de cent mille dollars

Chaque jeune champion bénéficiera d’un financement de démarrage de quinze mille dollars, d’une formation et d’un programme de mentorat. Les lauréats recevront des outils pour développer leurs projets au cours de l’année prochaine grâce au soutien de l'ONU Environnement et de ses partenaires : Covestro, The DO School et Coalition WILD. Les jeunes champions partageront leur parcours et les étapes de leurs projets sur les réseaux sociaux sous forme de publications régulières et de courtes vidéos.

Pour le PDG de Covestro, le Dr Markus Steilemann, « une fois de plus, les jeunes du monde entier ont mis au point de nouvelles idées extraordinaires pour la protection de l’environnement. C’est un grand plaisir pour nous de soutenir la deuxième édition de ce concours qui correspond parfaitement à notre engagement international. Nous sommes un des principaux fournisseurs mondiaux de matériaux de haute technologie pour le développement durable et nous nous sommes associés à ONU Environnement afin de motiver les innovateurs à relever les énormes défis auxquels notre planète est confrontée».

Avec un chiffre d’affaires de quatorze milliards d’euros en 2017, Covestro figure parmi les plus grands fabricants mondiaux de polymères. Les activités commerciales de cette entreprise se concentrent sur la fabrication de matériaux polymères de haute technologie et sur le développement de solutions innovantes pour des produits utilisés dans de nombreux domaines de la vie quotidienne. Les principaux segments desservis sont les secteurs de l’automobile, de l’électricité et de l’électronique, de la construction et des sports et loisirs.

Rappelons que le prix des « Jeunes champions de la Terre » a été lancé en 2017 s’appuyant sur la prestigieuse plate-forme couronnée d’un succès exceptionnel, Champions de la Terre, dont les lauréats sont des chefs d’Etat, des scientifiques passionnants et des visionnaires dans le domaine de l’environnement, tout comme de jeunes écologistes brillants munis d’une vision et un plan pour l’avenir.

 

Boris Kharl Ebaka

Notification: 

Non