Exposition Art Camp Andorre 2018 : l’artiste Willys Kezi expose à l’Unesco

Mercredi 5 Juin 2019 - 12:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le projet "Des couleurs pour la planète-Art Camp Andorre 2018" fait escale au siège de l’agence onusienne à Paris, du 3 au 7 juin. L’artiste de la République démocratique du Congo est parmi les peintres sélectionnés par la Délégation permanente d'Andorre auprès de cette institution.

Willys Kezi

 « Des couleurs pour la planète-Art Camp» est un projet créé en 2008. Il a pour mission d’encourager l’échange entre artistes de différentes cultures. À chaque édition, une trentaine d'artistes issus des quatre coins du monde est conviée, tous les deux ans, durant douze jours, dans le village d’Ordino, en Andorre.

Autour d’un thème, les artistes échangent, débattent, partagent et réalisent chacun trois œuvres originales. Celles-ci composent l’exposition itinérante Art Camp. En près de dix ans, Art Camp a rassemblé plus de cent cinquante artistes et contribué à la création de plus de six cent cinquante œuvres.

C’est à ce titre que Willys Kezi s’est trouvée en résidence, l’année dernière, à la sixième édition, à Ordino, au centre culturel La Llacuna d'Andorre-la-Vieille, l’espace de création, de réflexion et d'apprentissage, mais aussi un espace vivant, d'échange et de participation, du 9 au 21 juillet 2018. Ses œuvres font partie de l’exposition itinérante actuellement visible au siège onusien. Ange Pongault, secrétaire général de l’Agence d’information d’Afrique centrale, de passage à Paris, l’a visitée.

Après le Grand Palais à Paris et une exposition à Bruxelles, l’artiste plasticienne diplômée de l’École des beaux-arts de Kinshasa continue de tracer son chemin en appui de la diversité culturelle.

Par ses œuvres s’exprime sa volonté de dénoncer artistiquement « ce qui ne va pas dans la société », à l’image d’une observatrice de l’être humain et de ses rapports avec l’autre, toujours avec un même esprit à la recherche de justice et visant une garantie de la paix : la paix si chère pour la survie de la planète et des générations futures !

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : Willys Kezi

Notification: 

Non