Football féminin : Jean François Kando entend soutenir Epah Ngamba

Lundi 2 Septembre 2019 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le député maire de la ville de Pointe-Noire a exprimé son vœu, le 31 août, au Complexe sportif, lors du match de gala organisé par l’Association mutualiste des nostalgiques du football (l’Amunof), dans le cadre de la célébration du trophée de la coupe du Congo remporté à Brazzaville par l’équipe Epah Ngamba.

 Après l’exploit de l’équipe dame de la Ligue de Pointe-Noire à la coupe du Congo, l’Amunof, une association des anciens pratiquant du football,  a rendu hommage à ces vaillantes filles qui ont honoré le département de Pointe-Noire en se consacrant au sommet de la discipline face à Tula-Katula de Brazzaville. Devant le maire de la ville, Jean François Kando, les filles d’Epah-Ngamba, accusant encore la fatigue de la compétition, n’ont pas résisté face à l’équipe de l’Amunof en s'inclinant quatre buts à zéro.

Mais avant le début du match, Epah- Ngamba a présenté son trophée au public et au maire qui l'a félicitée. « Nous sommes heureux de voir notre équipe féminine occuper le premier podium de la coupe du Congo. Je l' encourage car nous voulons que ce résultat positif s’inscrive dans la durée. Nous voulons qu’au niveau continental, le Congo soit parmi les meilleures nations de football féminin », a souligné Jean François Kando.  Et de souhaiter qu’une attention particulière soit portée à cette équipe vainqueur de la coupe du Congo afin de relever le niveau du football féminin. « Les confrontations avec les hommes devraient se pérenniser pour permettre aux filles d’avoir l’endurance, qu’elles soient très bien encadrées et qu’elles bénéficient d’une attention des autorités municipales que nous sommes. Peut-être que demain elles pourront faire rehausser le football congolais au niveau africain », a-t-il souligné.

Le maire a profité de cette occasion pour inviter la jeunesse pontégrine à la pratique des loisirs sains. « Je voudrais rappeler aux jeunes que le sport unit les peuples. C'est un vecteur pour accentuer et développer le mieux vivre ensemble. La pratique d'un sport sain est aussi importante pour leur santé mentale et physique. C'est pourquoi je leur demande de se remettre au sport, le football, le handball, le tennis de table pour éviter de se noyer dans l’alcool et les loisirs malsains », a renchéri Jean François Kando qui a annoncé la reprise sous-peu des championnats d’arrondissement pour que le sport redevienne comme il était avant.

Notons qu’à l’issue de ce match de gala, le président d’Epah Ngamba, René Rufin Onday, s’est dit très fier malgré la défaite de son équipe face à l’Amunof car cette rencontre sans enjeu a eu lieu juste pour permettre aux vainqueurs de la coupe du Congo dames de présenter leur trophée au public ponténegrin. « Chose promise, chose due. Je suis  personnellement très content de notre sacre à la coupe du Congo après deux ans d'existence. Nous, dirigeants et joueuses d'Epah-Ngamba, allons rester soudés pour maintenir ce cap. Nous remercions le maire pour cette promesse qui nous encourage d'aller de l'avant», a indiqué René Rufin Onday qui a également remercié tous ceux qui les ont accompagnés dans cette victoire. De son côté, la latérale droite d'Epan-Ngamba, Ngoteni, a également félicité ses coéquipières pour ce premier trophée de la coupe du Congo ainsi que les supporters pour leur soutien.

Charlem Léa Itoua

Légendes et crédits photo : 

La capitaine d'Epah-Ngamba posant avec le maire et les dirigeants de l'équipe/Adiac

Notification: 

Non