Football : Prix Marc-Vivien Foe : Que sont devenus les anciens récipiendaires?

Jeudi 2 Juillet 2020 - 20:58

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Prix Marc-Vivien Foe récompense depuis 2010 le « meilleur joueur africain de Ligue 1 », le championnat d’élite en France, en mémoire du footballeur camerounais décédé sur un terrain en 2003. En 2009, la récompense existait déjà, mais ne portait pas encore le nom du Camerounais.

Pour cette saison qui vient de s’achever, sans grande surprise, c’est le jeune attaquant Nigérian de Lille, Victor Osimhen, qui a raflé la mise. Osimhen est ainsi récompensé de sa première belle saison avec le club nordiste. L’ancien de Charleroi a inscrit 14 buts en championnat avant l’arrêt des compétitions. L’attaquant de Lille a obtenu 284 voix devant l’Algérien Islam Slimani de Monaco (95 voix). Le Marocain Yunus Abdelhamid (Reims) complète le trio de tête avec 89 votes. Il succède ainsi à l’Ivoirien Nicolas Pépé, ancien joueur de Lille, évoluant à présent à Arsenal (Angleterre), qui l’avait emporté l’an dernier. Intéressons-nous justement au parcours des anciens récipiendaires de ce prix qui, année après année, gagne en prestige et sert véritablement de tremplin pour la future carrière des récipiendaires.

2009 : Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc) – Attaquant

Cette année-là, les Girondins de Bordeaux sont sacrés champions de France. Leur attaquant marocain, qui a inscrit 13 buts en Ligue 1, a été un des grands artisans du titre, comme son partenaire sénégalais Souleymane Diawara, troisième du vote. De 2010 à 2013, le Marocain va porter le maillot d’Arsenal en premier league anglaise. Barré par la concurrence, Marouane Chamakh joue peu en équipe première et évolue régulièrement avec la réserve des Gunners lors de la saison 2011 – 2012. En 2013, il quitte Arsenal pour rejoindre Crystal Palace toujours dans le championnat anglais. Il y évoluera durant trois saisons, sans une grande réussite avant de signer à Cardiff City (Pays de Galles), en 2016. Marouane Chamakh totalise 65 sélections en équipe marocaine pour 18 buts marqués. Il a pris sa retraite en 2019.

2010 et 2011 : Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire) – Attaquant

En 2010, l’attaquant Ivoirien Gervinho sorti d’une brillante saison avec le club de Lille, remporte le prix. Il devance de peu Mamadou Niang (Marseille) et Marouane Chamakh (Bordeaux), au classement. En 2011, nouvelle victoire : Gervais Yao Kouassi, alias Gervinho, devance d’un souffle le Sénégalais Moussa Sow, son partenaire à Lille et le Ghanéen de Marseille, André Ayew. Quelques mois plus tard, Gervinho rejoint Arsenal (Angleterre), où il évoluera deux saisons avant de filer en Italie pour porter les couleurs de l’As Roma. A la fin de la saison 2016, Gervinho quitte l’Italie pour s’exiler en Chine où il signe un contrat de 18 millions d’euros. Après trois saisons au FC Hebei China, il revient en Europe où il porte depuis la saison 2018 les couleurs de Parme. L’attaquant des Eléphants de la Côte d’Ivoire a participé à la Coupe du monde 2010 en Afrique du sud.

2012 : Younès Belhanda (Montpellier/ Maroc) – Milieu de terrain

Le Marocain surfe sur l’incroyable saison de Montpellier, champion de France devant le PSG, pour finir devant le Camerounais Nicolas Nkoulou (Marseille) et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne). Un an après, Belhanda quitte le championnat de France pour s’engager avec le Dynamo de Kiev en Ukraine. Ayant signé un contrat de cinq ans, il évolue trois saisons en Ukraine et est preté pour le reste de son contrat à Schalke 04 en Allemagne et à Nice en 2016. En 2017, il signe pour le club turc de Galatassaray pour un montant de 10 millions d’euros et un salaire de 3,75 millions par saison pour une durée de 4 ans jusqu’en juin 2021. Belhanda a participé à la Coupe du monde 2018 en Russie avec la sélection marocaine.

2013 : Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon) – Attaquant

L’attaquant gabonais remporte le prix 2013 ayant terminé deuxième meilleur buteur de ligue 1 derrière Zlatan Ibrahimovic. Nicolas Nkoulou est deuxième devant le Burkinabè Jonathan Pitroipa. Au terme de cette belle saison auréolée par cette récompense, Aubameyang signe au Borussia Dortmund (Allemagne) où il évoluera durant cinq saison jusqu’en 2018. Avec Dortmund, Aubameyang a disputé 236 matchs et a marqué 152 buts. Depuis 2018, l’international Gabonais porte les couleurs d’Arsenal en Angleterre. Club avec lequel il a déjà marqué 65 buts en 108 matchs disputés.

(Dans le prochain numéro, nous reviendrons sur les récipiendaires de 2014 à 2019).

Boris Kharl Ebaka

Légendes et crédits photo : 

Photo1: Logo de la compétition Photo2:Pierre-Emerick Aubameyang, un des récipiendaires du trophée

Notification: 

Non