France: l'exposition "The rumble in the jungle" prévue à Aubervilliers

Jeudi 26 Septembre 2019 - 14:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'événement n'est autre que la découverte des documents du légendaire combat du siècle qui a opposé Muhammad Ali à George Foreman, à Kinshasa, le 30 octobre 1974.

"The rumble in the jungle" rassemblera des documents et œuvres d’époque mais aussi des créations originales réalisées spécialement par des artistes contemporains français et africains. La plupart des œuvres seront mises en vente. L’événement est organisé par le label B'ZZ et par l'entreprise d'ingénierie culturelle Arroi.

En outre, expliquent les organisateurs,"The rumble in the jungle" rassemble des oeuvres d’art contemporain et propose des événements ainsi que des rencontres en lien avec la boxe. « La boxe et la littérature se rejoignent à cette occasion au coeur du boxing beats d’Aubervilliers pour offrir un autre regard sur cet univers », indiquent-ils.

Le lancement, selon les organisateurs, se déroulera du 23 au 27 octobre au boxing beats d’Aubervilliers, qui a fait naître de grands champions et championnes dont Sarah Ourahmoune, vice- Championne olympique 2016, la plus médaillée des boxeuses françaises. Ce centre d’entraînement, apprend-on, est resté dans son jus, les murs conservent la mémoire de l’histoire, provoquent une authentique expérience et déploient une imagerie transgénérationnelle avec le sentiment d’être « dans la place .

L’exposition va se dérouler tout le mois de novembre au boxing beats avant d'être déployée dans d’autres lieux, centres d’entraînement, espaces culturels, entreprises, selon l’engagement que les commanditaires souhaiteront développer pour capitaliser l’événement, adhérer à ces valeurs, fédérer les équipes, la population, ancrer une démarche sociétale, artistique et politique. « Une exposition mémorable qui stimule le lien social, déploie des valeurs pérennes et révèle la force de l’engagement », fait-on savoir.

Le 30 octobre 1974, rappelons-le, s’est tenu au Zaïre (République démocratique du Congo aujourd'hui), à Kinshasa, le plus grand combat de l’histoire de la boxe. George Foreman, jeune champion du monde sûr de sa puissance et fort de ses précédentes victoires (quarante combats dont trente-sept par KO), rencontrait un Mohammad Ali vieillissant mais idolâtré par tout un continent pour ses prises de position politique.

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

Quelques oeuvres représentant le combat du siècle

Notification: 

Non