Francophonie : Dakar abrite le 1er Forum économique du 1 au 2 décembre

Lundi 1 Décembre 2014 - 12:18

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au lendemain du XVe sommet de la Francophonie dédié aux femmes et aux jeunes, qui s’est soldé par la désignation de la Canadienne Michaëlle Jean, première femme à occuper la tête de la Francophonie, Dakar organise les 1er et 2 décembre, le premier Forum économique de la Francophonie.

Le président sénégalais Macky Sall, et d’autres chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des décideurs privés et publics de l’espace francophone y participent. Une plateforme d’échanges orientée vers l’identification de partenariats afin de mettre en exergue de nouvelles opportunités d’investissement. La nouvelle secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a fait du volet économique l’un des instruments modernes de l’institution. C’est aussi ce que souhaitent les pays du Nord, très influents, le Canada et la France, favorables à « une Francophonie renouvelée ».

Compte tenu de son potentiel économique, décrit dans le rapport de Jacques Attali, « la Francophonie et la francophilie, moteurs de croissance durable » avec 274 millions de personnes et potentiellement 770 en 2050, l’espace francophone représente 16% du PIB mondial, un taux de croissance de 7% et 22% d’échange commerciaux. À la lumière de ce constat, il est possible de créer un nouvel espace d’échanges économiques à l’instar du Commonwealth. Considérée comme le pôle de croissance du futur et l’avenir de la Francophonie, l’Afrique s’inscrit comme le moteur de cette Francophonie économique. Le Forum économique vise à jeter les bases d’une communauté économique compatible avec les institutions panafricaines déjà existantes. Aux valeurs de démocratie, de partage linguistique autour du français, rappelées par le président français, François Hollande, et son homologue Macky Sall, s’ajoute une valeur économique, avec un rêve, celui de Jacques Attali, d’une Union économique francophone.

Le Forum économique de la Francophonie le premier du genre, vise à mener des réflexions utiles pour construire un véritable espace d’échanges et d’opportunités entre les États membres de l’OIF. Les thèmes qui seront débattus sont : comment dynamiser le prodigieux potentiel de la communauté économique francophone ; comment mettre l’Afrique au cœur du rendez-vous de l’émergence.  Un millier de décideurs politiques et économiques des cinq continents sont attendus. L’objectif étant de dégager une vision commune. Des questions assez sensibles sont attendues, notamment l’ouverture des frontières entre les pays de l’espace, ainsi que les conditionnalités d’un partenariat gagnant-gagnant entre les pays du Nord et ceux du Sud. 

Noël Ndong