Gastronomie congolaise : le chef cuisinier Honor Toudissa Dia Malanda à l’honneur

Vendredi 19 Octobre 2018 - 19:12

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un cocktail dinatoire a été organisé, le 18 octobre à Brazzaville, spécialement consacré aux recettes culinaires du jeune congolais, à l'occasion de la clôture de la riche semaine dédiée au monde rural.

L’événement organisé par le ministère en charge de l’Agriculture, avec le soutien des partenaires de l’Union européenne et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, a sonné le glas d’une semaine d’échanges et d’expositions ayant marqué les deux journées des Nations unies instituées en faveur de la femme rurale et à l’alimentation.

Le soir18 octobre, dans la cour du ministère de l’Agriculture, le ministre de tutelle, diplomates et autres invités de marque ont eu le plaisir de déguster les différentes recettes made in Congo, proposées par le chef cuisinier congolais Honor Toudissa Dia Malanda. Sur les tables réservées à cette occasion, il y a eu des safous farcis aux légumes et gratinés au fromage, des cakes de chenilles noires, des "maboké" de courge ou encore des pizzas au ‘’ndounda ya dzaba’’.

« Ma cuisine est naturelle car elle met en valeur des produits typiques du pays ou de la région du Bassin du Congo, en les accommodant de manière originale, différente de la préparation traditionnelle », a confié le chef Honor savourant le succès auprès des invité, avant d'ajouter: « Je veux revaloriser la cuisine de la maman congolaise, lui donner une nouvelle vue attractive au niveau international ».   

Diplômé en management hôtellerie et restauration, avant de passer une certification en art culinaire et restauration, option cuisine congolaise, Honor Toudissa a décidé de retourner dans son pays pour mettre ses connaissances au profit de l’art culinaire local.  Il investit dans la sensibilisation et la formation des futurs chefs à la préparation et la transformation des produits locaux, à travers l’Association congolaise des jeunes cuisiniers qu’il dirige.

Un beau parcours qu' a salué le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Henri Djombo. Il a réitéré les efforts que le gouvernement compte apporter à l’ensemble de la chaîne agricole, depuis la production, la transformation, jusqu'à la cuisine. « Aujourd’hui, nous sommes convaincus que nous pouvons assurer une bonne santé à la population par une bonne nourriture, équilibrée. L’Etat doit mettre des moyens dans le secteur agricole », a assuré Henri Djombo.  

En tant que partenaire du Congo dans la réalisation de ses projets de développement, l’ambassadeur de l’Union européenne au Congo, Raul Mateus Paula, a insisté sur la nécessite d’accompagner l’ensemble de la chaîne agricole. « Ces initiatives, qui s’inscrivent pleinement dans la vision de notre institution, rappellent l’importance de renforcer les filières et chaînes de valeur pour développer les métiers de demain, diversifier l’économie et créer de l’emploi. Lorsque vous aurez découvert et dégusté ces recettes, je ne doute pas du soutien que vous pourrez apporter à Honor et aux autres entrepreneurs », a-t- il lancé.   

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Chef Honor invitant les officiels à déguster quelques plats

Notification: 

Non