Gouvernement : nomination d’un ministre délégué au Budget sur fond de réformes

Mardi 17 Mars 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’administrateur général du cabinet comptable Ernest-Young, Ludovic Ngatsé, a été nommé, le 16 mars, ministre délégué auprès du ministre des Finances et du Budget, chargé du Budget. Il a la lourde mission de suivre l’exécution des dépenses de l’État en lien avec les recommandations du Fonds monétaire international (FMI).  

La nomination de cet expert-comptable intervient quelques jours après une vague d’arrestations de certains hauts fonctionnaires pour malversation financière, dont le directeur général du budget Nicolas Okandzi. Elle intervient également dans un contexte de relance des négociations entre le Congo et le FMI.

Pour cela, le ministre délégué au Budget devrait veiller à la mise en application des mesures d'assainissement des finances publiques et des évolutions de la réglementation en matière budgétaire ; impulser des activités génératrices de recettes dans les administrations publiques ; suivre la sincérité et la régularité des dossiers d'engagement des dépenses ; coordonner la collecte et la centralisation des données relatives à l'émission et au recouvrement des recettes budgétaires.

Il est appelé à mettre sa longue expérience d’audit des institutions publiques et privées au profit de la relance des activités génératrices de recettes dans les administrations publiques, du contrôle de la régularité des projets de textes relatifs aux situations administratives des agents de l'État et du personnel local, du suivi des positions administratives des agents de l'État et de l'évolution des postes budgétaires.

Âgé de 52 ans, marié et père de deux enfants, Ludovic Ngatsé assure la présidence de l'Ordre des experts-comptables du Congo depuis décembre 2019. Il a dirigé entre 2007 et 2012, le cabinet Ernest et Young en République démocratique du Congo. Administrateur général du même cabinet, il est également enseignant chercheur permanent à l'Université-Marien-Ngouabi depuis 2001.

Par un autre décret du 16 mars, le président de la République a mis fin aux fonctions de Fidèle Dimou en qualité de ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande. Ce département ministériel a été confié à Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale.

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Ludovic Ngatsé

Notification: 

Non