Infrastructures : la Centrafrique veut s’inspirer de l’expérience congolaise

Lundi 6 Janvier 2020 - 17:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En mission de travail à Brazzaville, le ministre centrafricain en charge des Grands travaux, Pascal Bida Koyagbele, a visité, le 6 janvier, les chantiers du centre de formation professionnelle de Kintélé, du supermarché « Brazzaville Mall », des tours jumelles de Mpila et la boucherie « Bon bœuf ».    

La visite guidée a débuté par le chantier du centre de formation professionnelle en génie civil, travaux publics et bâtiments. Construite sur un site d’environ 5000m2, l’école technique est composée de neuf bâtiments dont un R+1 pour les salles de classe, deux hangars pour les ateliers et des dortoirs pour les enseignants et élèves.   

L‘établissement dispose d’une capacité de deux-cents élèves et va former une vague par semestre, en raison de quatre-cents élèves par an. D’après l’un des responsables du chantier, les travaux qui ont commencé en août dernier devraient s’achever à la fin du mois de juin 2020, puisqu’ils ont déjà atteint un taux de réalisation de 65%. L’école sera placée sous le ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, d’où la présence remarquée lors de la visite du ministre de tutelle, Nicéphore Fylla.

En effet, le futur centre de formation professionnelle est un don de la République populaire de Chine en faveur du Congo. L’accord de don avait été signé en septembre 2018 entre le ministre congolais de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux, Jean-Jacques Bouya et Chen Wenjian, le patron de la société chinoise chargée de la construction China state construction ingeneering corporation.

Après l’école technique, le ministre centrafricain Pascal Bida Koyagbele a été conduit à visiter le supermarché « Brazzaville Mall » construit sur une superficie de 48733m². Situé au cœur de Brazzaville, à M’Pila, dans la zone des ex-casernes militaires détruites pendant les explosions du 4 mars 2012, ‘‘Brazzaville Mall’’ entend offrir à la fois un espace commercial avec de nombreuses enseignes internationales, un supermarché et des lieux de loisirs.

Pour le visiteur, ces chantiers constituent un modèle de réussite pour le Congo et un exemple à suivre pour son pays. « Brazza Mall est l’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique et ses grandes plateformes permettront aux commerçants africains de pouvoir mieux vendre leurs produits (…) La matérialisation de ces différents projets est un exemple pour l’Afrique », a estimé Pascal Bida Koyagbele.

Des encouragements qui semblent réconforter le ministre Jean Jacques Bouya décidé à poursuivre la politique du gouvernement en matière de construction des infrastructures. « Le développement du continent doit intégrer l’ensemble des pays africains. Avec la Zone de libre-échange continentale, le message est porté et notre combat engagé au niveau de la sous-région aujourd’hui est de mettre en œuvre l’ensemble des projets intégrateurs qui sont en effet des projets clés pour d’autres projets », a souligné le ministre Bouya.

Celui-ci a exprimé l’engagement du gouvernement congolais pour la réalisation du projet pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa, du corridor 13, allant de Tripoli(Libye) à Windhoek(Namibie), en passant par la RCA. Il a également évoqué la route censée relier Brazzaville et N’Djamena, via la capitale centrafricaine.

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

- La délégation visitant le Centre de formation de Kintele/Adiac - Lors de la visite des tours jumelles de Mpila/Adiac

Notification: 

Non