Innovation : les NTIC intègrent la lutte contre le coronavirus

Jeudi 2 Juillet 2020 - 20:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre de la poursuite de l’opération de détection des jeunes innovateurs et créatifs ayant mis en place des dispositifs de lutte contre la covid-19 ainsi que les stratégies de vulgarisations des mesures barrières, l’Association les jeunes cadres a organisé la troisième édition des visioconférences sur le thème « La Jeunesse innove face à la covid-19 ».

Au cours de cet échange virtuel, trois innovations intégrant le sillage des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont été présentée aux participants à la visioconférence ainsi qu’aux deux mille quatre cent quatre-vingt-dix-sept internautes qui ont participé via les réseaux sociaux.

Selon Florian Koulimaya, président de ladite association, la jeunesse s’attelle actellement à mettre à profit son intellect pour aider les gouvernants à endiguer la covid-19. « Ce moment de recroquevillement a prouvé à toutes les nations qu’il semble inéluctable d’exploiter à bon escient notre capital humain et ce, présageant un développement inclusif et endogène », a-t-il notifié.  

Prince Youlou qui a conçu, en partenariat avec le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) l’application Edu-Covid, a déclaré que cet outil permettrait de rappeler les gestes barrières tout en mettant les populations en relation avec des psychologues, le cas échéant, les informer sur la situation épidémiologique venant des sources officielles pour ainsi lutter contre les fake news. « Cette application, dans son évolution, peut être utilisée pour bien d’autres maladies et usages », a-t-il précisé.

Par la suite, Stina Maboudi a présenté le masque intégral fabriqué localement. Il permet de protéger le porteur de la pandémie actuelle mais aussi de la fraîcheur. Pour sa part, Chadron Delon Balendé a fait état d’une plateforme d’apprentissage en ligne qui permet de relier à distance les enseignants et les étudiants. « Cette application peut être jugée complète dans la mesure où elle permet aux enseignants d’y rajouter des cours qui seront directement disponibles pour les étudiants et intègre déjà en elle-même une application de visioconférence appelée BigBlueButton qui est aussi un système destiné à l’éducation par ses différentes fonctionnalités. De même qu’un tableau virtuel permettant aux enseignants de faire des démonstrations facilement instantanément », a rappelé ce jeune innovateur. Il a également signifié que ce portail e-learning permettra aux universités et instituts présents au Congo et même en Afrique de relancer les cours, malgré la pandémie imposant la distanciation physique. Notons qu’un panel des adeptes des nouvelles technologies et des entrepreneurs ont participé à cette réunion en qualité de conseillers.

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Les participants lors de la visioconférence

Notification: 

Non