Inondations au Sud-Kivu : Unicef au chevet des sinistrés

Mardi 5 Mai 2020 - 13:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’agence onusienne et ses partenaires tentent de soulager tant soi peu  la population victime des inondations à la suite des pluies torrentielles qui s’étaient abattues dans la province causant des pertes humaines et matérielles.

 

Dans le souci de répondre aux besoins immédiats de ces sinistrés, l’Unicef et son partenaire Caritas ont distribué des produits alimentaires de première nécessité, ainsi que des kits d'assainissement et d'hygiène à deux mille familles pour répondre à leurs besoins immédiats. Trois mille autres familles recevront des fournitures dans les prochains jours.

L'Unicef et ses partenaires AAP, AVREO, la Croix-Rouge, INTERSOS, Médecins d'Afrique et OXFAM ont également apporté de l’assistance médicale aux enfants de moins de 5 ans, aux personnes âgées, aux femmes enceintes et allaitantes. Ils ont fourni des médicaments et des équipements de base aux centres de santé qui s'occupent de la population touchée, y compris la gestion des cas de choléra. Ils ont apporté un soutien nutritionnel aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et supplémentation en vitamine A pour les enfants de moins de 5 ans dans la zone de santé d'Uvira. Outre cette assistance, ils ont par ailleurs apporté un soutien psychosocial aux enfants et aux familles touchés, et de l’hébergement temporaire des enfants séparés, du matériel de prévention des infections et de contrôle à huit centres de santé et deux hôpitaux de référence.

Craignant un risque accru de l’épidémie de choléra à cause du manque d’eau, l’Unicef a procédé à l’installation de six stations de traitement d’eau fournissant deux cent quarante mille litres d'eau par jour. "Nos équipes sur le terrain et nos partenaires locaux travaillent 24 h sur 24 pour fournir un soutien sanitaire et nutritionnel à des milliers de familles et à leurs enfants. Bien que nos interventions visent également à protéger les communautés touchées par le Covid-19, nous ne devons pas oublier que les habitants du Sud-Kivu sont confrontés à un conflit prolongé, à des déplacements, à des catastrophes naturelles et à des épidémies qui nécessitent notre attention immédiate", a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l'Unicef en RDC.

Rappelons que c'est à la  suite des pluies torrentielles du 16 au 18 avril 2020 que les rivières Mulongwe et Rusizi étaient sorties de leurs lits respectifs et ont détruit plus de quinze mille maisons et tué au moins vingt-huit personnes dans la ville d'Uvira et ses environs. Plus de deux cent mille personnes subissent une interruption d'approvisionnement en eau en raison des dégâts causés à la station de captage d’eau locale.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

des populations sinistrées à la recherche de l'assitance

Notification: 

Non