Institut des métiers de l'environnement et des technologies appliquées: les étudiants s’imprègnent des missions des sapeurs pompiers

Mardi 16 Octobre 2018 - 15:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une visite guidée au profit des apprenants de l'établissement a été organisée, le 16 octobre, à la direction générale de la sécurité civile à Brazzaville.

La descente sur le terrain a permis aux étudiants d’enrichir leurs connaissances pratiques, en plus des enseignements acquis dans les domaines des premiers secours ( sauveteur, secouriste du travail),  de sécurité au travail, d’appui et de lutte anti-incendie ainsi que de gestion des équipements de protection.

Ces étudiants ont été briffés sur les missions de la sécurité civile, entre autres, la protection de la population au moment des accidents et calamités naturelles. « Le métier de la sécurité civile, de sapeurs-pompiers, est évolutif. Nous aidons les jeunes apprenants à la pratique de celui-ci afin qu’ils aient des résultats escomptés. Ces étudiants se sont également imprégnés du cadre juridique », a indiqué le colonel Jean Bernard Boyanghas, directeur départemental de la sécurité civile.   

La sécurité civile désigne l'ensemble des moyens mis en œuvre par un État pour protéger ses citoyens, en temps de guerre comme en temps de paix. Elle associe différents moyens, principalement publics, pour venir en aide à la population et réagir, en particulier, en cas de crise grave.

Au cœur des situations d'urgence, de secours et de gestion de crise à Brazzaville, la direction générale de la sécurité civile est sur tous les fronts. Elle s’appuie sur plusieurs dizaines de sapeurs-pompiers et sur ses renforts qui peuvent intervenir sur l’ensemble du périmètre urbain.

« Nous arrivons parfois avec un léger retard à cause des conditions d’accessibilité au lieu indiqué. Nous convions les Brazzavillois à nous appeler au 118 pour un service sans contrepartie », a déclaré le directeur départemental de la sécurité civile.

Le dispositif des soldats du feu représente le premier maillon de la chaîne du secours des sapeurs-pompiers.  Partout à Brazzaville, ce service public constitue un réseau de solidarité et de proximité avec la population.

Face aux situations exceptionnelles, la direction générale de la sécurité civile mobilise plusieurs hommes et femmes, ses moyens matériels terrestres sur tous les types de catastrophes pour renforcer les dispositifs de secours locaux.

L’éducation et la sensibilisation du public est une autre des missions de la sécurité civile et plus particulièrement de sa direction générale. A Brazzaville, ses experts conçoivent des programmes de formation, des guides pédagogiques et des plans de secours afin de limiter les effets d’une catastrophe sur la population.

Rappelons que la sécurité civile, dont les sapeurs-pompiers sont les premiers acteurs, regroupe: la prévention des risques de toute nature; l’information et l’alerte de la population; la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes.

La politique publique de la sécurité civile, donc l’organisation des secours d’urgence, est une compétence partagée entre l’État et les collectivités locales.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

1-Le général de police Albert Ngoto, directeur général de la sécurité civile, entouré des étudiants / Adiac 2-Les étudiants suivant les explications du fonctionnement d'un engin des sapeurs-pompiers /Adiac

Notification: 

Non