Institution d’appui à la démocratie : Me Mwamba Mushikonke Mwamus visite le bâtiment attribué au CNDH

Mercredi 22 Janvier 2020 - 17:32

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’état des lieux réalisé sur place permet d’accélérer le processus d’occupation de ses nouveaux bureaux et d’ouverture d’autres perspectives dans le cadre de la mission de cette commission.

 

Après sa notification par le ministère des Infrastructures, Travaux publics et Réaménagement (ITPR), le président de la Commission nationale des droits de l’homme de la République démocratique du Congo (CNDH-RDC), Me Mwamba Mushikonke Mwamus, a visité, le 21 janvier 2020, le bâtiment situé sur le boulevard du 30 Juin, attribué à cette institution. Cette visite du président de cette institution d’appui à la démocratie, accompagné d’autres membres, de ses collaborateurs, d’un représentant du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) ainsi que des officiers de police judiciaire, a permis à Me Mwamba Mushikonke Mwamus de faire un état des lieux.

Cette descente sur le terrain était également une occasion pour le président de la CNDH-RDC d’informer les actuels occupants de ce bâtiment que cette commission, qui a déjà entre les mains l’arrêté lui attribuant cet immeuble, était prête voire pressée à venir prendre possession de son nouveau siège.

Ces actuels occupants, a-t-on souligné, ont notamment certains projets du ministère de l’Agriculture. Visiblement désespérés, les responsables de ces dits projets ne savent plus à quels saints se vouer. Ils espèrent encore pouvoir y demeurer et empêcher, de ce fait, à la CNDH d’y loger.

Un service de l’Etat dans un bâtiment de l’Etat

Il est, en effet, rappelé qu’après plusieurs années passées comme locataire, la CNDH-RDC a été, enfin, doté d’un bâtiment propre à elle. Le président de cette institution citoyenne d’appui à la démocratie, Me Mwamba Mushikonke Mwamus, a été notifié depuis le 18 janvier 2020, sur la signature, par le vice-Premier ministre, ministre chargé des Infrastructures et Travaux publics, d’un arrêté attribuant à la CNDH le bâtiment devant abriter son siège.

Mais c’était depuis le 13 janvier que les membres, cadres et agents de cette commission ont appris, à travers les réseaux sociaux, la nouvelle de la signature de cet arrêté attribuant à la CNDH le bâtiment situé sur le croisement de l’avenue Batetela et le boulevard du 30 Juin, jadis occupé par le ministère de l’Agriculture.

Réconforté par cette nouvelle, le président de la CNDH a officiellement informé, le 20 janvier, tous les cadres et agents de cette structure de cette nouvelle qui vient couronner une démarche de plusieurs années menées par les membres de cette institution chargée de la promotion et de la protection des droits de l’homme en RDC.

L’obtention de cet arrêté ouvre donc la voie à l’installation officielle de la CNDH dans son nouveau siège. Et l’état des lieux réalisé par le président Mwamba Mushikonke Mwamus et la division unique des ITPR permet d’accélérer ce processus qui devra ouvrir d’autres perspectives à la CNDH dans le cadre de la réalisation de la mission que le législateur lui a confiée.

Il est rappelé que la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme (HCNUDH)  visitera Kinshasa le 25 janvier. Pendant son séjour dans la capitale congolaise, elle rencontrera en premier les membres de la CNDH-RDC dans leur nouveau siège. Il est également prévu, à cette occasion, de remettre symboliquement le don du HCNDH à la CNDH-RDC, constitué des motos, chaises des bureaux, tables, ordinateurs, cameras et autres fournitures.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

1: Le bâtiment attribué à la CNDH-RDC/D 2: Le président de la CNDH devant le personnel de cette institution/DR

Notification: 

Non