Interview. Junior Etou : « Je veux aider les Diables rouges à aller chercher la victoire à Harare »

Lundi 18 Mars 2019 - 9:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Heureux de retrouver ses nouveaux coéquipiers à Roissy, Junior Etou confie sa satisfaction et ses ambitions avant d’embarquer en direction de Brazzaville. Rappelons que le milieu de Béziers est appelé pour la première fois en sélection congolaise.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Junior, après l’attente de la présélection, puis de la sélection, te voilà à Roissy pour embarquer en direction de Brazzaville avec les Diables rouges. C’est un moment émouvant pour toi ?

Junior Etou (J.E.) : Oui, ça fait plaisir. J’ai fait le maximum avec mon club pour être sélectionnable et ça s’est avéré payant. Mais tant que tu ne vois pas ton nom sur la liste définitive, il y a toujours un doute. Maintenant, je me concentre à fond sur ce match capital pour le football congolais : je veux aider les Diables rouges à aller chercher la victoire à Harare.

L.D.B. : Tu as déjà retrouvé tes coéquipiers ?

J.E. : Je viens de retrouver quelques coéquipiers, on est ensemble pour l’enregistrement. Il y a aussi Salomon Bambendzé qui est venu régler les questions logistiques et pratiques.

L.D.B. : Ta famille t’attend à l’arrivée ?

J.E. : Je ne sais pas. Mes parents ont prévenu que je venais, donc on verra si on a le temps de se voir. Mais la priorité, c’est la préparation de ce match crucial.

L.D.B. : C’est ton premier voyage depuis presque dix ans…

J.E : Oui, depuis 2010. Je suis heureux de retrouver mon pays, après tant d’années. Surtout dans le cadre de la sélection, avec l’honneur de porter les couleurs nationales…

 

 

Propos recueillis par Camille Delourme

Légendes et crédits photo : 

Junior Etou, en gris à gauche, avec Salomon Bambendzé, Durel Avounou et Dylan Bahamboula à Roissy ce lundi matin / DR

Notification: 

Non