Jeux olympiques : le Japon conditionne la tenue des jeux à la découverte d’un vaccin

Jeudi 23 Juillet 2020 - 19:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Si le coronavirus n’avait pas frappé la planète, les Jeux olympiques devaient débuter cette semaine à Tokyo et durer un mois. Reportés à l’été 2021 à cause de la pandémie du coronavirus, ils font depuis leur report l’objet de nombreuses spéculations, comme celles de son annulation pure et simple. En effet, d’après des sondages réalisés par les médias japonais, une majorité de Japonais s’est déclarée défavorable à la tenue des JO à Tokyo en 2021. Plus de 60% de Japonais seraient pour un nouveau report voire une annulation pure et simple des prochains jeux olympiques d’été.

Une majorité de Japonais souhaite que les jeux olympiques de Tokyo soient différés d’un an à cause de la pandémie, ou n’aient pas tout simplement lieu l’an prochain, plébiscitant un nouveau report ou une annulation, selon deux récents sondages. A peine 23,9% des personnes interrogées veulent que les jeux se déroulent l’été prochain comme prévu, selon un sondage de l’agence de presse japonaise Kyodo.

Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont tous deux averti qu’il serait difficile de reporter les jeux au-delà de 2021, évoquant le scénario cauchemardesque des premiers Jeux olympiques à être reportés en temps de paix. Si les japonais sont devenus si inquiets, c’est parce que le pays s’est récemment placé en alerte rouge au coronavirus, son plus haut niveau d’alerte après une résurgence des cas dans la capitale japonaise de 14 millions d’habitants. Face à tout cela, les autorités japonaises conditionnent à présent la tenue des jeux à la découverte d’un vaccin contre la covid-19.

Vers des jeux à huis clos ?

L’autre question que le public sportif se pose est de savoir si on se dirige vers des jeux organisés à huis clos même avec un vaccin ? «Des Jeux olympiques à huis clos est clairement quelque chose dont nous ne voulons pas», a affirmé lors d’une conférence vidéo, le chef du CIO, Thomas Bach, ajoutant que «de multiples scénarios» étaient à l’étude pour les JO de Tokyo-2020 reprogrammés en 2021.  Si la sécurité est la principale préoccupation des organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, Thomas Bach a clairement fait part de sa réticence à organiser les jeux dans des stades vides, pratique désormais courante dans le sport pour lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus. «Nous travaillons donc pour des Jeux olympiques qui, d’une part, sauvegardent la santé de tous les participants et, d’autre part, reflètent l’esprit olympique», a-t-il ajouté.

Boris Kharl Ebaka

Légendes et crédits photo : 

Logo de l'évènement

Notification: 

Non