Kinshasa : les Neuvièmes Jeux de la Francophonie se tiendront en 2022

Samedi 11 Juillet 2020 - 16:22

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement ont entériné les dates proposées par le comité international desdits jeux.

 

Les Neuvièmes Jeux de la Francophonie, initialement prévus du 23 juillet au 1er aout  en 2021 à Kinshasa, se tiendront finalement du 19 au 28 août 2022 dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Ces nouvelles dates ont été décidées au cours de la 110e session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), tenue du 8 au 9 juillet 2020, en vidéoconférence.

La réunion tenue sous la présidence de la secrétaire générale de l’OIF et à laquelle ont pris part les représentants personnels de chefs d’état et de gouvernement a permis l’entérinement de ces dates proposées par le Comité international des jeux de la Francophonie.

Un report obligé par la pandémie à coronavirus

La représentante personnelle du chef de l’Etat de la RDC, Isabel Machik Tshombe, a rappelé à l’intention du CPF que l’exhortation au report de ces jeux de 2021 à 2022 faite par le Congo a été motivée par la présence de la pandémie de  covid-19 dans le monde et, particulièrement, dans son pays.  Isabel Machik Tshombe, qui a remercié tous les Etats pour leur appui à cette démarche de la RDC ainsi qu’à l’organisation de ces jeux à Kinshasa, a, par ailleurs, appelé les Etats qui n’ont pas encore pris leur inscription aux jeux à pouvoir le faire.

Dans ce contexte de covid-19, la représentante personnelle du chef de l’Etat à la Francophonie a également remercié les États francophones qui ont été solidaires avec le Congo dans la lutte contre cette pandémie. « Cette crise sanitaire mondiale démontre la nécessité d’une solidarité internationale pour répondre aux urgences de l’heure, sanitaires et économiques. C’est pourquoi la RDC souscrit au multilatéralisme et appuie la création du Fonds de solidarité  de la Francophonie pour les femmes », a-t-elle soutenu.

Plus de dynamisme pour l’OIF

Isabel Tshombe a appelé l’OIF à s’impliquer et à être dynamique dans la question liée au racisme, après les dernières manifestations anti-racismes à travers le monde. Cet appel de la représentante personnelle du chef de l’Etat à la Francophonie répond, note-t-on, à la vision d’une Francophonie agissante.

Isabel Tshombe a, cependant, informé le CPF que la RDC a pris acte du regret sur le passé colonial exprimé par le roi Philippe de la Belgique dans son message adressé au président Félix-Antoine Tshisekedi, à l’occasion des soixante ans de l’indépendance de son pays. Il en est de même, a-t-elle indiqué, du report en 2021 du prochain sommet de la Francophonie, initialement prévu pour  décembre 2020 en Tunisie.

Aussi, la représentante personnelle du chef de l’Etat  à la Francophonie a indiqué que son pays a sollicité de l’OIF la levée de la mesure de suspension de la coopération francophone avec le Burundi, après les dernières élections dans ce pays. Alors qu’au chapitre de la coopération, Isabel Machik Tshombe a appuyé la poursuite et la transformation du programme de centre de lecture et d’animation culturelle.

On rappelle que les représentants personnels de chefs d’Etat et de gouvernement, réunis le 2 juillet 2019 à Paris, lors de leur 107e session du CPF, avaient officiellement désigné la RDC comme Etat hôte des 19es Jeux de la Francophonie de 2021. En son temps, Isabel MachikTshombe, qui s’était réjouie du couronnement de son travail tant au niveau national qu’au sein de l’OIF, avait indiqué que cette désignation de la RDC venait rencontrer la volonté du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de voir la RDC jouer un rôle déterminant au sein de l’OIF. A la suite de la pandémie à coronavirus qui s’est déclarée dans le monde et a atteint presque tous les pays, le gouvernement congolais avait sollicité auprès de l’OIF le report ces jeux, en proposant des nouvelles dates. Avec cette décision, le CPF vient donc d’entériné cette demande faite par la RDC.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

La représentante personnelle du chef de l’Etat à la Francophonie, Isabel Machik Tshombe

Notification: 

Non