Linafoot/Ligue 1 : DCMP ne bat pas Renaissance, Lupopo et RCK se neutralisent

Jeudi 21 Novembre 2019 - 19:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

C'était un mercredi sans victoire au championnat national de football. DCMP et Renaissance du Congo ont été à forces égales, de même Lupopo et Racing Club de Kinshasa, ainsi que Nyuki et Bukavu Dawa.

Le choc fratricide entre le Daring Club Motema Pembe (DCMP) et le FC Renaissance du Congo n’a pas livré de vainqueur, le 20 novembre, au stade des Martyrs, à Kinshasa, au coup de sifflet final de l’arbitre Jean-Jacques Ndala. Un but partout a été le score de cette partie entre deux clubs reliés par l’histoire, comptant pour la 15e journée avancée de la 25e édition du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot). Dominateurs en première période, les Immaculés de la capitale ont ouvert la marque par l’Ivoiro-Burkinabé Ahiro Romanorve. Il a réussi à battre le nouveau gardien de but de Renaissance, l’international Matampi Vumi Ley, à la 14e mn, d’une frappe à bout portant dans ses dix mètres, mettant le club coaché par Isaac Ngata sur la voie de la victoire. 

Mais les Renais du coach Kiki Makengele ont contenu tant bien que mal les assauts adverses dans la première période, évitant le naufrage, pour revenir en seconde période avec plus d’ambition. Procédant par des passes courtes, des constructions au milieu de terrain, le FC Renaissance du Congo s’est rendu maître au milieu de terrain, récupérant plus de ballons et apportant du danger dans le camp du DCMP. Exerçant un pressing haut, les Renais ont réussi à obtenir un penalty à la 74e mn, à la suite d'une main indiscutable du défenseur central international Ikoyo Iyembe du DCMP dans sa surface de réparation. Le Malien Broulaye Sidibe a exécuté la sentence. Les deux équipes se sont partagé le temps de domination, la première période pour DCMP et la seconde pour Renaissance du Congo.

« Le FC Renaissance était venu et s’est battu alors que, de notre côté, nous avons bien travaillé en première période et après nous nous sommes laissés aller. Généralement, quand on ne tue pas le match, on souffre et c’est ce qui est arrivé. Nous avons posé notre jeu en première période, nous avons eu des situations pour tuer le match, mais hélas !  Nous avons eu des situations simples à faire et nous nous sommes compliqués, et l’adversaire avait la détermination aussi supérieure que la nôtre», a déclaré le coach Isaac Ngata du DCMP, à la conférence de presse d’après match. Pour sa part, l’entraîneur principal de Renaissance du Congo, Kiki Makengele a indiqué : « Nous sommes satisfaits un tout petit peu de ce résultat. Car on pouvait gagner ce match au regard des occasions de buts que nous avons eues en seconde période, mais faire match nul avec DCMP, qui est un grand club, est aussi bien. La modification de la tactique, la récupération de balle ainsi que la construction dans le jeu, c’est ce qui a fait notre force». 

Ce résultat d’égalité permet au DCMP de totaliser vingt et un points en dix matchs livrés. Pour sa part, Renaissance du Congo totalise dix-neuf points après onze rencontres jouées. Le prochain match du DCMP sera le 24 novembre contre son éternel rival, l’AS V.Club, dans un derby kinois. Et Renaissance s’opposera, selon le calendrier, à Maniema Union. 

Alors que Renaissance du Congo s’opposait à DCMP, le FC Saint-Eloi Lupopo a été accroché, au stade Frédéric-Kibassa Maliba de Lubumbashi, par le Racing Club de Kinshasa (RCK) par zéro but partout. C’était pour le compte de la 4e journée. Les Viets de la capitale congolaise du cuivre ont même loupé un penalty, par Glody Kikwama. Ce jeu égal de Lupopo face à RCK intervient une semaine après le résultat d’égalité avec V.Club à Kinshasa (un but partout). Lupopo dispose de vingt points en douze sorties, alors que RCK a grappillé un total de dix-neuf points en quatorze matchs. 

Un troisième résultat d’égalité, le même mercredi, a été enregistré sur l’aire de jeu du stade de l’Unité de Goma, au Nord-Kivu, où l’AS Nyuki de Butembo a été tenue en échec par l’OC Bukavu Dawa, sur la marque d’un but partout. Les Abeilles du Nord-Kivu ont marqué les premiers par Mamba Mukombonzi à la 30e mn, avant l’égalisation des Corbeaux du Sud-Kivu à la 58e par le biais d’Assan Bizima. Nyuki a huit points en treize rencontres, Bukavu Dawa est dernier du championnat avec trois points seulement en douze sorties.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Vue du match DCMP contre Renaissance du Congo le 20 novembre 2019 (photo fibo tv facebook)

Notification: 

Non